Scratch My Car

scratch-my-car.jpg 

Titre : Scratch My Car
Adresse : http://scratchmycar.fr.ubi.com/
Développeur : Ubi Soft
Annonceur : Ubi Soft
Année de publication : 2007
Jeux concours : Oui
CRM : Oui

Pour les joueurs
Qui n’a pas eu SON bolide majorette, et ne l’a pas fait crisser sur le sol avant de le relâcher pour le voir se scratcher dans le mur à toute vitesse n’a pas eu d’enfance. Bon, après une telle affirmation, je me sens un peu désolé pour les autres, mais ne vous en faites pas, il existe une séance de rattrapage. Scratch My Car, prélude au véritable jeu Driver 76 sur console, vous propose de frotter le véhicule d’avant en arrière à répétition sur une petite distance, pour prendre le plus de puissance possible avant le lâcher final, forcément explosif. Le graphisme est sympa, assez original mêlant sprites 3D et décors 2D. Les petites animations flash des deux personnages, qui ponctuent votre parcours, donnent également un peu de vie au jeu. En revanche, le gameplay n’est pas très poussé, et exige beaucoup de votre matériel : il vous faudra vraiment forcer sur la souris pour espérer arracher un résultat décent. J’ignore si vous êtes capables de dépasser les 300m, mais en ce qui me concerne, une mamie malveillante me signale systématiquement que je suis un loser. Je ne comprends pas : petit, j’étais pourtant parfaitement capable de détruire mes petites voitures en les envoyant valser contre les plinthes. Ce doit être un art qui se perd…

Graphismes : 4/5
Jouabilité : 2/5
Durée de vie : 2/5
Difficulté : 2/5

Pour les marketeurs
Driver est une licence un peu maudite, qui s’est faite voler son public par le troisième volet de Grand Theft Auto. Depuis ce rapt, Ubi Soft tente de repositionner le jeu sur un créneau plus fun, moins politiquement incorrect que celui du concurrent Rockstar. Driver s’adresse maintenant aux plus jeunes, avec un graphisme 70’s édulcoré et un grain de photo très chaleureux.
Ce petit advergame référencé sur quelques blogs influents a suffi pour que le buzz prenne, autour du mini concours en mai dernier, où en inscrivant son score, l’internaute pouvait tenter de gagner un iPod. L’occasion pour lui de prendre conscience des changements opérés par la série, et pour Ubi Soft d’opérer une campagne de CRM. Comme le signale Chewy Tha Scratchy Nutz, l’annonceur n’a pas profité de toutes les possibilités de viralité offertes par le web (penser formulaires « envoyez ce jeu à un ami »). Ce qui n’a pas empêché le site ubi.com de connaître une hausse de fréquentation en juin dernier.

Puissance : 5/5
Affinité : 3/5
Temps d’exposition : 2/5
Image de marque : 3/5

Note Globale :z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gif

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :