Kiloo contre Sharky

enfance-et-partage.jpg

Titre : Kiloo contre Sharky
Adresse : http://www.enfance-et-partage.org/
Développeur : Sonilog Interactive
Annonceur : Enfance et Partage / Intermarché / Ecomarché
Année de publication : 2006
Jeux concours : Non
CRM : Non

Pour les joueurs
Oh non ! La princesse Yubi a donné rendez-vous à un inconnu sur un « tchatroom », et été enlevé par le vilain Sharky ! Toi, Kiloo, petit écolier de ton rang, tu as pour charge d’aller retrouver le méchant qui a enlevé la princesse Yubi (ta camarade de classe, en fait), et de le vaincre tout en prenant garde aux ogres, aux vautours, et aux requins envoyés par cet affreux brigand. Courage Kiloo, « va, cours, vole et nous venge » (Le Cid) !
Bon, vous l’aurez compris, il s’agit ici d’un Serious Game à l’attention des enfants qui a pour but de les prévenir des dangers des salons de discussion sur Internet. Dans ce jeu d’adresse, disponible en version gratuite dans la section « apprends à te protéger en t’amusant avec Arthur », vous avez pour tâche, le plus souvent, de vous déplacer sur un surf en évitant les monstres et en récupérant des points de vie grâce aux icônes Intermarché. L’advergame souffre malheureusement d’une réalisation inaboutie, tant du point de vue de l’interactivité que de l’animation et des graphismes. Dommage dans la mesure où cela limite la portée du message.

Graphismes : 1/5
Jouabilité : 2/5
Durée de vie : 1/5
Difficulté : 2/5

Pour les marketeurs
Kilo contre Sharky est un mini jeu vidéo extrait du CD-Rom de prévention « Protection de l’enfance : suivez Arthur ! », paru en juin 2006 devant les constats « alarmants » de l’Observatoire national De l’Action Sociale. Première problématique lorsque l’on souhaite s’adresser à un jeune public via le canal vidéoludique : se mesurer à l’offre déjà disponible dans le commerce. En effet, cette cible, particulièrement amatrice de jeux vidéo, se montre également très exigeante en la matière. D’où l’importance d’un advergame accessible, prenant et bien réalisé pour faire passez un message sérieux, or Kiloo contre Sharky ne répond à aucune de ces trois attentes. D’autre part, malgré les messages « ne va pas sur un tchatroom », « ne donne jamais ton adresse », « n’envoie aucune photo » qui ponctuent l’action, le jeu vidéo invite davantage à jouer les héros et à poursuivre un individu suspect en solitaire : l’enfant n’est pas sensibilisé une seule seconde à ce dont « Sharky » est vraiment capable. On tient là les limites d’un discours qui mêle des éléments de fiction au réel : il ne brise pas vraiment les tabous.

Puissance : 2/5
Affinité : 2/5
Temps d’exposition : 2/5
Image de marque : 1/5

Note Globale : z-plein.gifz-vide.gifz-vide.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Quel genre d’advergame vous semble le plus efficace pour sensibiliser un public jeune ?

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :