Accueil > Par Kevin > I, robot en panne

I, robot en panne

i-robot.jpg

Titre : I, Robot
Adresse : http://www.bigspaceship.com/archive/irobot/
Développeur : Big Space Ship
Annonceurs : Fox international
Année de publication :
2004
Jeux concours :
non
Collecte d’informations : non

Pour les joueurs

Au secours, les robots se révoltent ! Comment ça il n’y a pas encore de robot !? En tout cas, je suis certain qu’ils ont piraté cet advergame et je vais vous dire pourquoi. Ce jeu est composé de quatre mini-jeux présumés forts sympathiques, qui s’inspirent de certaines séquences du film. Dans le premier, vous devrez vous échapper de la maison détruite par le robot démolisseur. Puis, aux commandes de votre moto, vous devrez trouver l’usine de production, le « robot lab ». Le troisième mini-jeu consiste à reproduire grâce aux touches directionnelles un son de voix. Enfin, vous devrez vous battre à l’intérieur de l’usine face à des assauts continus de robots bien décidés à vous faire la peau. Si graphiquement, c’est extrêmement convaincant, on ne peut pas en dire autant du gameplay. Il n’y a qu’à voir, dans le premier jeu, les blocs de béton tombant du plafond que vous ne pourrez pratiquement jamais éviter. On peut également citer le comportement très particulier de la moto dans le deuxième jeu ou encore le troisième, absolument injouable. Le dernier jeu ressemble à l’advergame d’Alien vs Predator, en beaucoup mieux fait. C’est le seul qui soit quasiment exempt de défaut, hormis celui de l’action répétitive. En définitive, c’est un advergame à tester, surtout pour son quatrième mini-jeu.

Graphismes : 4/5
Jouabilité : 2/5
Durée de vie : 1/5
Fun : 2/5

Pour les marketeurs

I, Robot est un film de robots particulier, puisqu’il s’inspire directement de l’œuvre d’Isaac Asimov. Considéré par certains comme l’empereur de la science fiction, l’homme aux 21 prix né vers 1920 a créé certaines bases des films de science fiction comme I, Robot. Parmi elles, on compte les fameuses trois lois, prétendues parfaites et inviolables. Asimov s’amusa dans ses œuvres à trouver les failles de ces trois lois, qui sont :
  1. Un robot ne peut ni porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.
  2. Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi.
  3. Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n’entre pas en contradiction avec la Première ou la Deuxième Loi.

Le film a été inspiré par neuf récits différents, notamment Les robots, écrit vers 1950 par Asimov et Hardwired écrit par le scénariste de Final Fantasy : Les créatures de l’esprit. Ce n’est qu’un avis, mais je préfère personnellement de loin la saga Terminator…
Puissance : 3/5
Affinité : 3/5
Temps d’exposition : 2/5
Image de marque : 3/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Êtes-vous fans des films de robots ?

Publicités
Catégories :Par Kevin
  1. 16/04/2008 à 23 h 57 min

    Voila le blog sympa à découvrir (quoi je suis en retard ?).

    Nicolas.

  2. 17/04/2008 à 0 h 47 min

    Non pas du tout, nous avons ouvert la boutique la semaine dernière 😉
    Bienvenue !
    😀

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :