Accueil > Adresse, Buzz Marketing, Informatique, Par Kevin, Test > Aastra : Moi vouloir être chat

Aastra : Moi vouloir être chat

pat.jpg

Titre : Jouez avec Pat Thomas
Adresse : http://www.ear-ltd.com/game/
Développeur : Aastra
Annonceurs : Aastra
Année de publication :
2008
Jeux concours :
oui
Collecte d’informations : oui

Pour les joueurs

Deux chats de gouttières bleus dans une ruelle sombre passe encore, mais deux chats de gouttières bleus, cagoulés, portant une échelle sur l’épaule, il y a de quoi s’interroger. On comprend que ces deux chats ne sont pas là pour faire du shopping mais bel et bien pour cambrioler un appartement ! Dans ce jeu nos deux amis vont devoir voler un maximum de téléphones. Professionnels et bien organisés, les deux petits chats se séparent, l’un monte dans l’appartement par l’échelle et l’autre reste en bas dans la rue pour ramasser tout ce que son complice lui envoie. Nous incarnons le pauvre bougre du bas que l’on devra faire courir à gauche et à droite avec le clavier pour attraper les biens. Le but du jeu est d’acquérir un maximum de téléphones en évitant les bombes et pianos balancés par inadvertance. Les téléphones nous rapportent des points et le but est d’accumuler un maximum de points. Prenez garde car pianos et bombes vous immobilisent pendant plusieurs secondes et le temps vous est compté. Vous l’aurez compris ce jeu de réflexe est très sympathique et l’ambiance cartoonesque qui s’en dégage colle tout à fait au scénario. On apprécie le système de score et la visibilité des high scores pendant la partie (surtout quand c’est vous qui avez le meilleur). On passe un agréable moment devant ce petit jeu de réflexe qui se démarque de part son scénario original et ses graphismes old scool.

Graphismes : 4/5
Jouabilité : 5/5
Durée de vie : 4/5
Fun : 5/5

Pour les marketeurs

C’est à l’occasion de la sortie de son nouveau logiciel de téléphonie sur IP que Aastra, entreprise leader du marché de la téléphonie d’entreprise, s’est convertie au Buzz marketing. En effet, pour une stratégie de B to B, le buzz marketing n’est pas systématique, mais l’entreprise à voulu se démarquer de ses concurrents pour cette campagne et ça a marché ! Il faut dire qu’ils y ont mis le paquet. Rien ne manque à la campagne, vidéos virales, site web événementiel, street marketing, interview (R.P), utilisation des réseaux sociaux… Et bien sûr notre très cher advergame à l’occasion d’un jeux concours, véritable dopant pour la viralité d’un advergame. Il faut noter que le meilleur prix de ce jeu est réservé à celui qui aura parrainé le plus de monde, ce qui traduit la volonté de l’entreprise de passer un maximum par les réseaux. Leur campagne à plus été construite autour de la rumeur du nouveau produit de la marque. Le buzz a été déclenché par un personnage énigmatique et fictif, nommé Pat Thomas, qui recherchait toutes les informations possibles sur le produit au compte d’une société aussi fictive que lui, EAR (Early Adopter Research Ltd). Encore une fois tout les moyens ont été utilisé pour faire croire à l’existence du personnage. On remarque parmis eux : un compte sur Face book, un sur myspace et un site web. On y a cru dur comme fer 🙂 jusqu’au 3 avril, date de l’annonce de la sortie de l’Aastra 5000

Puissance : 5/5
Affinité : 4/5
Temps d’exposition : 4/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-plein.gif

A vous de jouer : Croyez vous à la généralisation des opérations de Buzz dans le B to B ?

Publicités
  1. 15/05/2008 à 22 h 49 min

    Pour répondre à la question de Kevin, trop de buzz tue le buzz, je ne crois pas à une généralisation. Dans notre secteur de la Téléphonie sur IP, par exemple, un concurrent se devra de faire beaucoup mieux si il ne veut pas apparaitre comme copieur/suiveur… c’est un peu comme les LipDub les premiers surprennent, les autres… doivent être parfait en plus de surprenant ! non !?
    Se qui va se généraliser dans le BtoB c’est l’utilisation du Web 2.0 sous ses formes/medias actuels et ses formes/medias à venir
    L’avantage du BtoB est de pouvoir s’inspirer du BtoC, car il faut reconnaître que les concepts innovants (et aussi le budgets) viennent souvent du BtoC.

    Pat

  1. 12/05/2008 à 18 h 55 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :