Archive

Archives d’un auteur

Shopping life : Le vrai e-commerce

shopping-life.jpg

Titre : Shopping life
Adresse : http://shoppinglife.fr/galerie.html
Annonceurs : Shoppinglife.fr
Année de publication :
2008
Jeux concours :
non
Collecte d’informations : non

Pour les joueurs

On en a marre de passer des journées entières à marcher dans les rues bondées pour trouver une veste qui ne nous va même pas. Shopping life a trouvé la solution pour nous enlever ce calvaire. Développé avec le plugin Turntool ce jeu en 3D largement inspiré de second life (même pour le nom) va nous permettre de flâner dans trois villes virtuelles dans lesquels ont pourra accéder aux magasins (de grandes marques) pour y choisir nos vêtements. Lorsqu’un article nous plait il est possible de cliquer dessus pour aller sur une page html et avoir tous les détails utiles ainsi que d’autres articles de la même marques. L’initiative est bonne et le jeu très immersif, mais celui-ci est en proie à de nombreux bugs et je regrette que les articles des magasins ne soient pas en 3D.

Graphismes : 4/5
Jouabilité : 3/5
Durée de vie : -/5
Fun : 4/5

Pour les marketeurs

Shopping life est une plateforme de vente online regroupant une trentaine d’enseignes comme Reebok, Puma, Pimkie… Ce site se différencie des autres en proposant un univers immersif pour effectuer ses commandes sur internet. C’est un moyen original de se démarquer des concurrents qui sont nombreux et de plus en plus inventifs, je citerai entre autre potoroze et themall.tv. De plus ce support 3D est aussi une aubaine pour les marques qui participent à l’opération. Même si shopping life ne nous propose pas l’aspect ludique qui fait la force des advergames, son univers reste une vitrine qui donne aux marques une image très positive, une visibilité et un aspect interactif qui plait aux internautes.

Puissance : 3/5
Affinité : 4/5
Temps d’exposition : 4/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Une interface 3D permet-elle réellement de doper les ventes ?


Publicités

Volkswagen a la nostalgie du Nokia

Snake.jpg

Titre : Volkswagen snake
Adresse : http://www.volkswagensnake.nl/
Annonceurs : Volkswagen
Année de publication :
2008
Jeux concours :
non
Collecte d’informations : non

Pour les joueurs

Vous êtes servit en advergames qui datent en ce moment, mais ça fait toujours du bien un peu de nostalgie, surtout quand il s’agit d’un advergame Snake like. Reprenez en main votre vieux 32/10 et c’est partie pour une heure de jeu non-stop. Les formules miracles du Snake ont toutes été reprises par Volkswagen snake le graphisme est très réussit et c’est donc sans risque que vous allez pouvoir vous essayer à ce jeu. Sans risque ? Attention tout de même à votre productivité au travail car qui dit Snake dit addiction. La particularité de ce jeu est que l’on incarne les différentes voitures de la gammes Volkswagen. La queue de la voiture est représentée par une foule de personnes qui la suit. A la manière d’un Snake, plus la queue est grande plus la difficulté est élevée. Le jeu se répartit sur 3 niveaux dans lesquels il faudra obtenir un nombre défini de bonus (réductions pour la voiture symbolisées par des ballons jaunes) et c’est d’ailleurs ce que je regrette car la durée de vie est alors limité. Ainsi il n’y a pas de highscore, donc pas de concours entre ami, donc pas de durée de vie illimité comme dans le vrai…

Graphismes : 4/5
Jouabilité : 5/5
Durée de vie : 3/5
Fun : 5/5

Pour les marketeurs

Ce jeu n’est apparemment pas fait pour nous vanter les performances exceptionnelles des voitures Volkswagen. Il est plutôt destiné à nous montrer que la marque est prête à nous faire des remises conséquentes si on lui reste fidèle. Et ceci est bien géré. On commence avec une voiture à 13490euros pour finir le niveau avec une même voiture à 12490 euros. On connait tous le fameux pouvoir d’hypnose du Snake et l’utiliser pour promouvoir une marque, surtout quand celle-ci apporte vraiment quelque chose au jeu, me parait être une idée très pertinente. Un advergame est toujours propice à la création d’une image de marque et d’une communauté mais je le redit je regrette que l’aspect concours entre les joueurs, avec les highscores, n’ait pas été exploité.

Puissance : 3/5
Affinité : 4/5
Temps d’exposition : 5/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gif

A vous de jouer : La compétition autour d’un advergame (donc d’une marque) peut-elle créer une communauté de marque ?

The bionic test : bad test ?

bionic.jpg

Titre : The bionic test
Adresse : http://www.bat-test.com/
Annonceurs : NBC
Année de publication :
2007
Jeux concours :
non
Collecte d’informations : oui

Pour les joueurs

Une cinématique de qualité, un accident de voiture , des explosions, voilà comment débute The bionic test. Après une cette impressionnante séquence cinématique hollywoodienne, on se réveil dans un hôpital. Le chirurgien nous apprend qu’il vient de nous replacer tous les membres du corps pour nous sauver la vie. Ça commence pas mal. Mais très vite on s’aperçoit que The bionic test n’est pas ce à quoi on s’attendait. C’est en réalité un simple test où il faudra faire un maximum de points en répondant aux questions. Les questions sont de 4 types : réflexes, coordination des mouvements (des doigts…), calcule et mémoire visuel.  On en espérait d’avantage d’autant plus que l’ambiance futuriste et les bruitages faisait plus penser à un Halo que à un Dr Kawashima de Nintendo DS.

Graphismes : 4/5
Jouabilité : 2/5
Durée de vie : 2/5
Fun : 1/5

Pour les marketeurs

Petite parenthèse : cet advergame est vieux et vous allez peut être vous demander pourquoi je publie un article comme celui-ci alors que le buzz est passé depuis longtemps. Advergame.fr ne fait pas que dans l’actualité. On cherche surtout à rendre compte le plus fidèlement possible de la qualité des campagnes de communication et de leurs outils vidéoludiques. Même après 6 mois, on cherche à donner notre avis de joueurs et de marketeurs pour d’une part, vous renseigner et d’autre part, compléter notre base de données pour qu’elle soit toujours complète.

The bionic test est un advergame annoncé par NBC (national broadcasting compagny) une agence de productions audiovisuels fondée autour de la chaine américaine du même nom. L’advergame a été fait en soutien de la campagne de communication de la série télévisé Bionic Woman. Mais cette campagne n’a pas du avoir beaucoup d’effet et l’advergame pas beaucoup de succès car le 28 novembre 2007 la série s’est brusquement arrêté, faute de public intéressé par l’événement. En effet moins de 6 millions de personnes ont vu le dernier épisode diffusé de la série.

Puissance : 2/5
Affinité : 3/5
Temps d’exposition : 2/5
Image de marque : 3/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Est-ce la campagne de communication ou la qualité de la série qui est à mettre en cause dans le flop de cette production ?

Niquitine, le tabac c’est…

niquitine.jpg

Titre : Niquitin
Adresse : http://www.actiplay.com/demos/index.php?id=257&chck=09bf89
Développeurs : Actiplay via agence H
Annonceurs : Niquitin
Année de publication :
2008
Jeux concours :
non
Collecte d’informations : non

Pour les joueurs

…tabou on en viendra tous à bout. Voilà ce que ces 3 petits jeux sympas et sans prétention de Niquitin veulent nous dire. Cette trilogie de jeux nous montre un panorama des jeux old school de nos vieilles consoles. Ainsi le premier est un remake de Donkey Kong sur Nes (là ou on voit apparaitre Mario pour la première fois), le second est un remake de pacman et le 3ème un shoot them up style Space invaders. Un petit bonhomme genre Tintin avec sa banane est mis en scène dans chacun des jeux. Il est amusant de les tester les uns après les autres mais je regrette tout de même leurs graphismes un peu dépouillés.

Graphismes : 3/5
Jouabilité : 3/5
Durée de vie : 4/5
Fun : 3/5

Pour les marketeurs

On pourrait presque considérer ces jeux comme des serious game. Niquitin défend une bonne cause et la sensibilisation aux effets de la cigarette comme aux moyens de lutter contre la dépendance est primordiale. Mais je regrette, que dans le gameplay, les jeux ne mettent pas plus en valeur les produits de la marque, les solutions pour arrêter et les cigarettes elles mêmes. On peut donc redouter que la campagne ait un impact réduit sur la cible. La cigarette tue et les actions chocs pour sensibiliser les fumeurs se multiplient, il aurait fallu que Niquitin surf sur cette tendance.

Puissance : 2/5
Affinité : 2/5
Temps d’exposition : 4/5
Image de marque : 3/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Quel est le moyen le plus efficace pour sensibiliser : les jeux enfantins ou les photos de poumons sur les paquets ?

L’équipe junior : le quotidien des jeunes

equipejunior.jpg

Titre : Challenge l’équipe junior
Adresse :
http://www.lequipejunior.fr/beta/front/challenge/index2.html
Développeurs : DDB°-Les 84
Annonceurs : L’équipeL’équipe junior
Année de publication :
2008
Jeux concours :
non
Collecte d’informations : oui

Pour les joueurs

Paper mario a fait des petits dans le monde de l’advergame. Le challenge de l’équipe junior comporte deux mini jeux à la portée des 8-15ans. Il faudra faire ses preuves dans un jeu de saut d’obstacles au rythme soutenu et un jeu de lancer de plateau dans une cantine. Les gameplays sont tous deux bien trouvés. En effet dans le premier, il faudra se servir des flèches du clavier mais aussi de la molette de la souris, rarement utilisée dans les mini-jeux. Dans le second, il faudra doser notre lancer de plateau en bougeant la souris de manière instinctive. Le design type Paper mario étant très réussi,  j’ai bien apprécié le challenge même si j’ai passé l’âge du « mate tes high scores » et autres languages de « jeunz ».

Graphismes : 4/5
Jouabilité : 5/5
Durée de vie : 3/5
Fun : 3/5

Pour les marketeurs

La position de leader que détient L’équipe dans la presse sportive n’est plus à démontrer. Depuis février 2008 l’équipe a décliné son offre pour les plus jeune. Le site : l’equipe junior propose aux jeunes amateurs de sport un journal bi-hebdomadaire en ligne. Pour promouvoir cette offre et intéresser leur cible, le journal utilise l’advergame. L’intérêt réside bien sur, dans le fait qu’une jeune cible est très sensible à ce genre de campagne mais je regrette tout de même que l’advergame ne comporte pas plus de lien avec le sport. Un jeu de foot aurait été probablement plus proche des valeurs du quotidien même si celui-ci n’eût pas été original.

Puissance : 3/5
Affinité : 3/5
Temps d’exposition : 3/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Entre originalité et affinité avec la marque, vous choisissez quoi ?

Doritos the quest : ne vous rendez pas fou

Si vous êtes ici c’est que vous n’avez pas encore eu vent de la deuxième version du blog. Je vous propose de venir nous retrouver sur http://www.advergame.fr.
L’adresse est plus courte, le design plus clair, les jeux directement jouables sur le blog… Vous aurez aussi la possibilité de vous identifier pour rédiger votre propre article sur un advergame ou un flashgame qui vous plait.

Alors n’attendez pas plus pour rejoindre la communauté de la V2 :).

Wild west coin fest : tirez sur tout ce qui bouge

cowboy.jpg

Titre : Wild west coin fest
Adresse : http://www.searchandapply.co.uk/game/
Annonceurs : Seach and apply
Développeurs : Tamba
Année de publication :
2008
Jeux concours :
non
Collecte d’informations : non

Pour les joueurs

Clint Eastwood est de retour parmi nous et il va faire le ménage. Les brigands sont partout et nous seul pouvons sauver le village. Dégainez votre Colt, montez sur votre canasson et refroidissez moi tous ces malfrats. Cela fait plaisir de jouer à un FPS (first person shooter) à l’ancienne du genre Retour vers le futur 3 sur Master System ou encore Time crisis (sans le gun à la main). Les graphismes en 3D pour l’arrière plan et 2D pour le reste, sont assez inhabituels. Je trouve que la 3D ne permet pas de faire de beaux décors et comme le jeu est une succession de plans fixes, la 3D n’est pas justifiée. J’aurais préféré des fonds en 2D simple permettant de mieux représenter le Far west. Le gameplay quant à lui est irréprochable et on se surprend vite à crier des « Yipikaye » à tout va.

Graphismes : 2/5
Jouabilité : 4/5
Durée de vie : 5/5
Fun : 4/5

Pour les marketeurs

Le Far West c’est avant tout, les grandes étendues désertes de l’ouest américain, les villages en bois, les fusillades, la lois du plus fort, les bons, les brutes, les truands et les indiens. Je me demande alors pourquoi Search and apply, une entreprise Anglaise qui aide les particuliers propriétaires immobilier à trouver un prêt ont fait leur campagne de communication sur un concept si imprégné de symboles sans rapport direct avec leur produit. Il faut peut-être comprendre par là que la crise des subprimes a transformé l’immobilier et le prêt bancaire en véritable Far West où seul les plus forts ont une chance de s’en sortir. Alors Search and apply serait le shérif qui imposerait la lois du plus fort pour sauver les villageois ? En tout cas je trouve que c’est un peu tiré par les cheveux. Retenons tout de même que l’additivité du jeu reste un merveilleux support publicitaire.

Puissance : 2/5
Affinité : 4/5
Temps d’exposition : 3/5
Image de marque : 3/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Vous choisissez quoi entre 3D moche et belle 2D ?