Archive

Archive for the ‘Banque & Assurance’ Category

Wild west coin fest : tirez sur tout ce qui bouge

cowboy.jpg

Titre : Wild west coin fest
Adresse : http://www.searchandapply.co.uk/game/
Annonceurs : Seach and apply
Développeurs : Tamba
Année de publication :
2008
Jeux concours :
non
Collecte d’informations : non

Pour les joueurs

Clint Eastwood est de retour parmi nous et il va faire le ménage. Les brigands sont partout et nous seul pouvons sauver le village. Dégainez votre Colt, montez sur votre canasson et refroidissez moi tous ces malfrats. Cela fait plaisir de jouer à un FPS (first person shooter) à l’ancienne du genre Retour vers le futur 3 sur Master System ou encore Time crisis (sans le gun à la main). Les graphismes en 3D pour l’arrière plan et 2D pour le reste, sont assez inhabituels. Je trouve que la 3D ne permet pas de faire de beaux décors et comme le jeu est une succession de plans fixes, la 3D n’est pas justifiée. J’aurais préféré des fonds en 2D simple permettant de mieux représenter le Far west. Le gameplay quant à lui est irréprochable et on se surprend vite à crier des « Yipikaye » à tout va.

Graphismes : 2/5
Jouabilité : 4/5
Durée de vie : 5/5
Fun : 4/5

Pour les marketeurs

Le Far West c’est avant tout, les grandes étendues désertes de l’ouest américain, les villages en bois, les fusillades, la lois du plus fort, les bons, les brutes, les truands et les indiens. Je me demande alors pourquoi Search and apply, une entreprise Anglaise qui aide les particuliers propriétaires immobilier à trouver un prêt ont fait leur campagne de communication sur un concept si imprégné de symboles sans rapport direct avec leur produit. Il faut peut-être comprendre par là que la crise des subprimes a transformé l’immobilier et le prêt bancaire en véritable Far West où seul les plus forts ont une chance de s’en sortir. Alors Search and apply serait le shérif qui imposerait la lois du plus fort pour sauver les villageois ? En tout cas je trouve que c’est un peu tiré par les cheveux. Retenons tout de même que l’additivité du jeu reste un merveilleux support publicitaire.

Puissance : 2/5
Affinité : 4/5
Temps d’exposition : 3/5
Image de marque : 3/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Vous choisissez quoi entre 3D moche et belle 2D ?


Publicités

Ecureuil.fr réalise nos projets en moneycureuil

ecureuil.jpg

Titre : Moneycureuil
Adresse : http://www.ecureuil.fr/moneycureuil/
Annonceurs : Caisse d’épargne
Développeurs : Skyrock
Année de publication :
2008
Jeux concours :
oui
Collecte d’informations : oui

Pour les joueurs

Créer un profil, se faire des amis, discuter, envoyer des messages, on a déjà vu ça non ? Moneycureuil est un advergame d’un nouvel ordre que j’appellerai, social network advergame. On commence le jeu en se créant un avatar. Comme pour les Sims, on choisit les cheveux, les yeux, bouche, vêtements et accessoires. L’éditeur est très simple d’utilisation et le design des persos styles manga en simplifié est assez sympa. Ensuite on passe à la phase création d’un projet que l’on soumettra au jugement des autres joueurs. Si le projet plaît, ils le supporteront et inversement dans le cas contraire. Il y a un système d’investissement en moneycureuil pour les joueurs qui souhaitent aider un projet, ce qui permet de soutenir les liens entre les inscrits.

Graphismes : 5/5
Jouabilité : 4/5
Durée de vie : 4/5
Fun : 3/5

Pour les marketeurs

L’initiative est vraiment bonne d’autant plus que le site de la caisse d’épargne reçoit de plus en plus de visiteurs même si celui-ci est récent et qu’il n’est pas encore visible sur le web. Les projets du jeu sont très axés économie sociale et c’est une bonne chose si le concept permet une réelle avancé pour les porteurs de projets. Dans tous les cas ce jeu permet d’augmenter la visibilité des inscrits. Cet advergame s’inscrit dans le cadre de la campagne de communication du site ecureuil.fr, le nouveau magazine online de la caisse d’épargne destiné à promouvoir ses services et à créer une relation privilégier autre que commerciale auprès du grand public.

Puissance : 1/5
Affinité : 4/5
Temps d’exposition : 3/5
Image de marque : 5/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Le jeu permet-il de réaliser les projets ?


Smacl assurance : Femmes au volant bonus au tournant

smacl.jpg

Titre : Elle assure au volant
Adresse : http://www.elleassureauvolant.com/jeu.html
Développeurs : Muchimuchi
Annonceurs : Smacl assurance
Année de publication :
2008
Jeux concours :
non
Collecte d’informations : non

Pour les joueurs

Vous avez bien regardez le screen ci-dessus ? Et bien je n’ai rien d’autre à ajouter sur le jeu. Bon même si il n’y a pas grand chose à dire sur l’expérience et le gameplay, je vais quand même vous faire un petit récapitulatif. Les hommes ne savent pas conduire, se sont de vrai danger public et c’est pour cela que madame (que nous contrôlons) va empêcher pendant 30 secondes ces fous du volant d’emprunter la 206 et créer un accident. Notre arme ? La pichenette, très efficace pour repousser ces sauvages de la vitesse. Pour résumer les absents : pas de high score, pas de jeu concours, pas de chalenge et une facilité de jeu déconcertante.

Graphismes : 3/5
Jouabilité : 3/5
Durée de vie : 1/5
Fun : 2/5

Pour les marketeurs

Je suis méchant avec le jeu et pour cause, celui-ci ne vaut pas le reste de la campagne de Smacl assurance auto, qui elle est hilarante. Samcl offre une remise de 15% aux femmes sur leur contrat car celles-ci s’avèrent plus prudentes au volant. Le message est véhiculé par une campagne basé sur l’humour donnant réponse aux clichés machistes des femmes au volant. Vidéos, photos, statistiques et advergame sont réunis sur le site de l’agence pour nous démontrer, preuves à l’appui, que les hommes ne savent pas conduire. Humour et sensibilisation s’y côtoie. Tous les clichés de l’homme au volant (doigt dans le nez, voiture tuné, musique à fond et alcool) appuyés par des statistiques œuvrent pour nous ôter de l’esprit ces clichés infondés sur les femmes. J’ai été agréablement surpris par « Elle assure au volant » qui m’a fait passer un bon moment. Mais malgré son humour trash apprécié de tous, la campagne n’a pas été suffisamment visible sur internet.

Puissance : 2/5
Affinité : 5/5
Temps d’exposition : 4/5
Image de marque : 5/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Véritable engagement féministe ou stratégie marketing bien orchestrée ?

Evitez les prunes !

evitez-les-prunes.jpg 

Titre : Evitez les prunes !
Adresse : http://www.evitezlesprunes.com/
Développeur : Paname-Publicis Constellation et Reverso Group
Annonceur : BMS Exploitation
Année de publication : 2007
Jeux concours : Oui
CRM : Oui

Pour les joueurs
L’angoisse du parcmètre est universelle, donc parfaite pour lancer un compte à rebours. Partant du principe que vous êtes capable de recharger celui-ci grâce à la carte monéo, vous avez pour épreuve de réunir les trois éléments nécessaires pour mettre celle-ci en état de marche. Vous progressez donc le long d’une rue, à vue d’hélicoptère, en évitant les obstacles humains/automobiles et surtout : les prunes !
Le graphisme est correct, mais on attendait plus de fun autour d’un concept aussi humoristique que celui-ci. Le traitement est hélas trop sérieux, et fait presque office d’anti-GTA premier du nom : les possibilités sont assez pauvres (avancer, recharger son énergie, aller plus vite), et l’ennui l’emporte trop vite. Soyez sans crainte : la contravention pour une partie avortée reste virtuelle.

Graphismes : 3/5
Jouabilité : 2/5
Durée de vie : 2/5
Difficulté : 2/5

Pour les marketeurs
Relayée par quelques blogs en mai dernier, la campagne « Evitez les prunes ! » avait deux objectifs : créer une base de donnée grâce à un jeu-concours où l’internaute devait inventer la meilleure excuse possible pour ne pas recevoir une contravention, et convaincre celui-ci que Moneo est le meilleur service bancaire pour payer son parcmètre grâce à l’advergame. Le jeu vidéo étant malheureusement assez pauvre en termes de gameplay, il ne donne pas nécessairement envie d’aller jusqu‘au bout, et ne dure donc pas assez longtemps pour développer quelque affinité entre le joueur et le service Monéo – qui n’aura finalement pas eu le temps de passer son message par ce biais (d’où l’importance d’un gameplay soigné dans une campagne de buzz marketing).

Puissance : 3/5
Affinité : 3/5
Temps d’exposition : 2/5
Image de marque : 2/5

Note Globale : z-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gifz-vide.gif