Archive

Archive for the ‘Combat’ Category

Exclu : dans la peau de l’escrimeuse Laura Flessel, avec Splenda

spenda-laura-flessel.jpg

Titre : Vous êtes Laura Flessel !
Adresse : http://www.splendajeu.com/index2.php
Développeur : Lowe Strateus
Annonceurs : Splenda
Année de publication :
2008
Jeux concours :
oui
Collecte d’informations : oui

Pour les joueurs

Vous vous en êtes peut-être rendu compte avant ou quand vous avez regardé la date d’aujourd’hui, nous sommes dans une année bissextile, avec un 29 février tout beau à rajouter au calendrier. Cette particularité est synonyme de l’arrivée très prochaine des Jeux Olympiques d’été ! L’occasion pour nous d’endosser le rôle de la championne olympique d’escrime Laura Flessel. Cet advergame présente donc un duel dans lequel vous devrez faire le plus de touches possibles à votre adversaire, en esquivant les siennes, bien entendu. Le jeu se joue aux touches directionnelles pour les déplacements avant-arrière et à la souris pour les touches/parades. Lorsqu’une cible rouge apparaît, c’est que vous pouvez attaquer. Une cible jaune est par contre synonyme de parade. On dépasse l’habituel maniement d’un jeu de combat avec un gameplay qui rafraîchit le genre. Le duel est intéressant dans le sens qu’il propose un vrai challenge. Pas impossible à réaliser, ce dernier s’appuie essentiellement sur un adversaire capable lui aussi de parer vos coups et de réagir comme un vrai joueur. Le site nous offre un bon jeu, aux graphismes très corrects et doté d’un gameplay particulier qui pourra séduire les accrocs des Jeux Olympiques comme les néophytes.

Graphismes : 4/5
Jouabilité : 4/5
Durée de vie : 3/5
Fun : 4/5

Pour les marketeurs

Les Jeux Olympiques modernes comprennent deux compétitions. La première, d’été, instaurée depuis 1896 et celle d’hiver, depuis 1924, se déroulant la même année, jusqu’en 1992 où elle a connu un décalage de deux ans en 1994. C’est cette année la compétition d’été que nous verrons, arrivée annoncée cette année par la nouvelle adaptation d’Astérix et Obélix. Ces jeux se dérouleront à Pékin, avec notamment la championne aux huit médailles d’or et aux innombrables titres de championne du Monde (3 fois), d’Europe (coupe d’Europe des clubs) et de France (cinq fois en individuel, six fois en équipe). Le site de Splenda a pour particularité non seulement de communiquer sur le partenariat de l’entreprise avec la sportive, mais également d’être évolutif. Le site change son contenu avec l’heure, en se calquant sur l’emploi du temps de Laura Flessel avec un programme sportif/fitness important. C’est intéressant de voir comment il favorise les visites continues, grâce également à des éléments qui ne se débloquent qu’à certaines heures. Un concours sera opérationnel à partir du lundi 3 mars, date à laquelle le site Internet sera donc entièrement opérationnel. J’avoue ne pas encore avoir testé tous les entraînements. Les exercices sportifs au boulot, ce n’est pas vraiment le top, mais ça pourrait être bon pour ce que j’ai.

Merci Gaduman

Puissance : 3/5
Affinité : 4/5
Temps d’exposition : 2/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Vous suivez les Jeux Olympiques ?

Quand élections riment avec déception

kung-fu-elections.jpg

Titre : Kung-Fu elections
Adresse: http://www.kungfuelection.com
Développeur : Starvingeyes advergaming
Annonceur: AtomFilms
Année de publication: Janvier 2006
Jeux concours: non
Collecte d’informations: non

Pour les joueurs
Vous n’avez jamais été déçus par une chose qui aurait pu être extra, mais qui a été gâché par un détail? Du genre, un film super, mais complètement pourri par un acteur mauvais? Moi si, pratiquement à l’instant. Ce jeu avait tout pour remporter les suffrages : graphismes impeccables, animations sans faille, des personnages politiques bien représentés, le tout rappelant Mortal Kombat… Seulement le jeu est bien trop difficile pour un joueur occasionnel. Je doute sincèrement que de tous ceux qui l’essayeront, plus d’une moitié persistent. Dommage. Cet advergame sera plutôt élu par des fans de jeux de combats avides de challenges corsés et de boss presque invincibles.

Graphismes: 5/5
Jouabilité: 3/5
Durée de vie: 2/5
Fun: 1/5

Pour les marketeurs
Atomfilms profite de l’occasion pour faire parler de lui avec un joli buzz sur les élections américaines. Ces dernières battent leur plein avec des retournements de situations dignes d’un film (le « retour » d’Hilary Clinton dans la course). Aujourd’hui, les deux candidats les plus sérieux sont démocrates. Les 28 août et 4 Septembre seront nommés les candidats démocrate et républicain. Etape ultime de la campagne, l’inévitable élection du président des Etats Unis d’Amérique (oui, je sais…) le 4 Novembre 2008. En attendant, à l’heure où j’écris ces quelques lignes, il semblerait que Hilary Clinton possède une mince avance sur son principal rival Barak Obama.

Puissance : 4/5
Affinité : 3/5
Temps d’exposition : 2/5
Image de marque : 3/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Aurez-vous la patience de battre tous vos ennemis politiques?

Kill Baby !

Titre : Fight for Kisses
Adresse : http://www.ffk-wilkinson.com/fr/
Développeur : JWT & Globz
Annonceur : Wilkinson
Année de publication : 2008
Jeux concours : oui
Collecte d’informations : oui (et pas qu’un peu…)

Pour les joueurs
Le test des advergames ayant trait au rasage devenant un peu une obsession de ma part, nous allons nous interesser aux leviers psychologiques que soulevent cette deuxième version de Fight for Kisses, l’advergame de Wilkinson que l’on s’était fait un plaisir de critiquer. A travers un jeu de combat qui oppose un enfant à son père, pour l’obtention des faveurs de la maman, ce jeu fait allusion au fameux complexe d’Oedipe. Celui ci se découpe en trois phases :
La phase phallique: Le garçon prend conscience qu’il existe entre les parents une complicité d’où il est exclu (la solution serait elle de supprimer les rasoirs Wilkinson ?) La frustration qu’il en ressent provoque plusieurs comportements typiques (entrainement à la Rocky).
La castration : Le père s’oppose aux désirs de l’enfant et prend, aux yeux du garçon, la stature d’une figure autoritaire susceptible de le punir (double coup d’oreiller dans la tête, enchainé d’un combo ◄▼► + espace).
La résolution : Est ce que ce jeu garçon aurait pu imaginer que ce rasoir, cause de tous ses malheurs, serait la solution à tous ses problèmes une fois l’adolescence arrivée (et son cortège de poils dispersés qui feront la fierté de son premier bouc). Ainsi d’après Christine Castelain-Meunier, sociologue spécialiste des hommes le rasage permet de couper le cordon avec la mère en se rapprochant du père.
Sinon en ce qui concerne le jeu on notera la légère amélioration de la jouabilité, même si cette impression de flotter reste très déségréable pour un jeu de combat et que cinq niveaux contre un adversaire très coriace c’est peut être vraiment un peu long…

Par contre on revoit le clip viral avec grand plaisir:

Graphismes: 4/5
Jouabilité: 2/5

Durée de vie: 3/5 (c’est pas parce que c’est long que c’est bon)
Fun: 2/5

Pour les marketeurs
Comment oublier le succès (9,5 millions de visites sur le site en moins de deux mois !) il y a quelques mois de cela de la campagne Fight for Kisses (par l’agence JWT) pour la marque de rasoir Wilkinson dont on apprécie le positionnement très décalé ( souvenez vous de la campagne D.A.R.E). L’advergame était soutenu par un clip viral digne d’un blockbuster aussi drôle que bien réalisé. On retiendra surtout le découpage de cette campagne : Un mini site conçu par la web-agency 5ème gauche, le clip imaginé par le studio Wanda et conçu par Akama et cette deuxième version de l’advergame réalisée par GlobZ. 20 jours d’opérations avec un Ipod touch ou une Wii à la clef pour une campagne superbe mais pour laquelle encore une fois l’advergame n’est pas à la hauteur… Toutefois on est ravi de voir que l’on est passé à un format flash bien plus souple et accessible que les 100mb de la première version, véritable obstacle à la diffusion du jeu…

Puissance : 5/5
Affinité : 4/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame : z-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Vous défendez le père ou le fils ?

Catégories :Buzz Marketing, Combat, Cosmétique, Par Kevin Étiquettes :

28 semaines plus tard

 

Titre : 28 semaines plus tard
Adresse : http://www.28semainesplustard-lefilm.com/
Développeur : Fox ?
Annonceur: 20 th Century Fox
Année de publication: 2007
Jeux concours: non
Collecte d’informations: oui

Pour les joueurs
Décidement les zombies sont à la fête, que ce soit il y a quelques jours de cela où l’on pouvait en croiser à n’importe quel coin de rue (et oui le milieu du blogging est très touché par les drogues…), ou bien sur nos écrans. Les morts vivants ont de la vie à renvendre. Ici c’est le film 28 semaines plus tard, ou comment la peste à transformé Londres en une ville déserte, glauque et flippante…
On incarne donc un zombie qui veut infester tout le monde en les touchant, mais l’armée veille à nous y empecher sur 3 niveaux, qui sont encore de décors différents. Encore faut il y accéder… Est-ce de la mauvaise volonté « post week-end » de ma part, ou bien un réel problème de jouabilité ? En tous cas je ne comprends pas comment éviter mes ennemis de l’armée qui tirent des boules blanches, tout comme l’explosion finale. C’est mou, pas très bien réalisé et donc particulièrement ennuyeux…

Graphismes: 2/5
Jouabilité: 2/5
Durée de vie: 4/5
Difficulté:4/5

Fun: 2/5

Pour les marketeurs
28 Semaines plus tard est la suite de 28 jours plus tard. Si je me réjouis régulièrement de voir un advergame accompagné la sortie d’un film, ce n’est pas pour autant que je vais m’extasier devant un jeu molasson. Un bon advergame pour ce genre de film est sensé nous vendre de l’horreur et de la peur à en fremir… Malheureusement le seul frisson qui m’ait parcouru est celui de l’ennui..

Puissance : 4/5
Affinité : 1/5
Temps d’exposition : 1/5
Image de marque : 2/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-vide.gifz-vide.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Je me trompe ?

Catégories :Buzz Marketing, Combat, Divertissement, Par Kevin, Test Étiquettes :

L’explosion des jeux mobiles avec l’opération SFR Entraine ton pouce

21/10/2007 3 commentaires

 

Titre : Entrainne ton pouce
Adresse : http://www.entraine-ton-pouce.com/
Développeur : iplay scor iscom
Annonceur : iplay/sfr

Année de publication : 2007
Jeux concours : oui
Collecte d’informations : oui

 

Pour les joueurs
Voici 2 petits advergames et une vidéo, adaptés de jeux mobiles. Ce sont évidement des animations très simples, jouables avec uniquement quelques touches et un graphisme plutot rudimentaire mais l’expérience est agréable. J’ai bien aimé le jeu de combat entre filles avec des coussins, même si je ne suis pas certain qu’il plaira aux plus féministes d’entre nous. C’est surtout l’opération entraine-ton-pouce qui m’a intéressée : Chaque jeu permet de participer à un concours pour gagner des cadeaux et le site offre la possibilité de télécharger gratuitement sur son mobile un jeu avec sa propre photo intégrée. Malheureusement ça n’a pas fonctionné sur le mien : Dommage, l’idée me parait vraiment excellente.

Graphismes : 1/5
Jouabilité : 5/5
Durée de vie : 1/5
Difficulté : 1/5

Fun : 2/5

Pour les marketeurs
Voici une très belle opération, partenariat entre SFR et iPlay. Le touch point est fun : « entraine ton pouce », le jeu concours est bien pensé et les animations de site vont dans le sens d’une bonne utilisation des champs d’inscription (création de BDD). Le marché du jeu sur mobile explose, les acteurs se positionnent et déjà organisent des actions pour récupérer des informations sur les joueurs afin de remporter une part des 3 milliards de $ que représente le business des jeux sur téléphones mobiles. iPlay est une société anglaise bien intégrée dans cette industrie, je suivrai de très près l’évolution de la compétition avec Gameloft.

Puissance :4/5
Affinité : 5/5
Temps d’exposition : 2/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Le téléchargement du jeu a-t-il fonctionné sur votre mobile ?

Merci à Florent

30 days of night

30-days-of-night.jpg

Titre :30 days of night
Adresse : http://www.sonypictures.com/movies/30daysofnight/
Développeur : Big Spaceship
Annonceur : Sony pictures

Année de publication : 2007
Jeux concours : oui
Collecte d’informations : oui

 

Pour les joueurs
Attention…Roulement de tambours….Non, ça ne va pas. J’ai une meilleure idée: marche mortuère à l’orgue. Sortez vos limes à dents, Sony et Big Spaceship vous ont conconcté la Rolls Royce de l’advergame qui fait peur (pour ne pas dire extra-gore). Cinq niveaux, comprenant chacun 6 missions, avec le choix d’incarner les humains ou bien les vampires, le tout en multijoueur ! On reprend son souffle. Des décors effrayants à souhait, différents personnages, différentes armes, un scénario (profond…) avec des vampires qui envahissent l’Alaska puisque le soleil sera absent pendant 30 jours : on croirait lire le dos du boitier d’un nouveau Resident Evil. Seulement nous ne vivons pas un monde parfait, et la jouabilité est un peu curieuse, les temps de chargement assez longs et enfin l’inscription obligatoire. Mais bon avec un gameplay aussi poussé, de nouvelles missions qui apparaissent, et surtout la possibilité de jouer et de discuter avec d’autres joueurs, on retiendra cette création assez bluffante.

Graphismes : 4/5
Jouabilité : 3/5
Durée de vie : 5/5
Difficulté : 5/5 (si vous tombez sur un vampire coriace)

Fun : 4/5

 

 

Pour les marketeurs
Avant d’être un film, 30 jours de nuit est avant tout le titre du premier tome d’un Comic horrifique, signé en 2003 par l’un des grands noms du genre : Steve Niles. Crée spécialement pour la sortie du film par les studios Sony Pictures, cet advergame en conserve tout l’univers et surtout les mêmes moyens. Même si c’est un film d’horreur, donc interdit aux plus jeunes, la volonté d’en faire un blockbuster est bien là. On apprécie que Sony ait fait appel à Big Spaceship, talentueux studio de création Américain (11 awards en 2007) et de leur avoir laissé beaucoup de liberté (le jeu est très gore). Le mode multijoueur est un énorme plus et un choix judicieux, rien de mieux pour que les joueurs parlent entre eux, se motivent à voir le film, un exemple en matière de buzz. l’environnement visuel du site est très soigné. On adore le principe de la mission par jour pendant un mois, qui en plus de rappeler le titre, fait revenir les joueurs tous les joueurs sur le site. L’affinité avec la cible est évidemment indiscutable, puisque le jeu reprends exactement la trame, et l’univers du film. Toutefois la puissance est toute relative puisque le site ne fait pas partie des plus consultés et c’est tout juste si l’on note une legère hausse du traffic de SonyPictures.com . Enfin comme d’habitude l’interdiction aux moins de 18 ans est bien discrète, ce qui ne diffère pas vraiment des vérifications éffectuées dans les cinémas…
Puissance :3/5
Affinité : 5/5
Temps d’exposition : 4/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame :
z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Vous êtes plutôt vampires ou humains en détresse ?

 

 

Fight For Kisses

fight-for-kisses.jpg 

Titre : Fight For Kisses
Adresse : http://www.ffk-wilkinson.com/
Développeur : 5ème gauche / JWT
Annonceur : Wilkinson
Année de publication : 2007
Jeux concours : Oui
CRM : Oui

Pour les joueurs
Vous étiez plusieurs à me le recommander par mail (Gabriel, Julien, Alexandra) celui-là, et j’avoue avoir un peu rechigné à essayer cet advergame de Wilkinson devant le fait de devoir le télécharger -trop long à tester vous comprenez, et comme je suis paresseux… Mais bon, par curiosité j’ai cliqué sur le trailer et, emporté dans un épique conflit oedipien sur fond de lames de rasoir et de couches pampers, je me suis lancé.
Fight for Kisses est un jeu de combat intégralement réalisé en 3D au moteur particulièrement fluide et dont la modélisation des personnages est assez exceptionnelle. Au choix, deux avatars, trois tenues pour chaque : père de famille ou nourrisson, chacun sa technique (à l’un les canettes de bière à faire mousser, à l’autre les coups de peluche Winnie dans le pied). Si on salue la prouesse technique et l’humour, la jouabilité n’est en revanche pas des plus évidentes (par instants, certaines commandes ne répondent pas), et le nombre de techniques s’avérant au final assez limité, la durée de vie du jeu s’en trouve considérablement réduite. Ceci s’avère assez regrettable, dans la mesure où son téléchargement demande un investissement certain à l’internaute, à la fois en termes de temps et en termes de mémoire vive, sans vraiment lui rendre à la même hauteur. On est déçu que par les jeux dont on attend beaucoup…

Graphismes : 5/5
Jouabilité : 1/5
Durée de vie : 2/5
Difficulté : 3/5

Pour les marketeurs
Souvenez-vous : les demi barbes de Wilkinson, c’était il y a un an et demi avec l’opération « DARE », qui fut couronnée de succès. Pour promouvoir la nouvelle version de son rasoir jetable, le Quattro Titanium, Wilkinson a lancé la campagne « FFK», dont l’objectif me semble clair sous le prisme des Technorati et Google : obtenir un maximum de retombées presse. Si la démarche de la campagne de buzz marketing est cohérente tant les journaux et les blogs se montrent généralement gourmands en nouveautés iconoclastes, l’advergame me paraît en revanche manquer sa cible. Au cœur de cette vaste campagne de buzz marketing, celui-ci met davantage l’accent sur sa dimension spectaculaire que sur la richesse de son gameplay, au point de multiplier les contraintes techniques imposées à l’internaute (usage de la 3D, jouabilité offline). Finalement, Fight For Kisses s’adresse plus volontiers à une minorité de hardcore gamers (dont il déçoit les attentes) qu’à la grande majorité des casual gamers, qui exige des advergames immédiats et accrocheurs.

Puissance : 4/5
Affinité : 2/5
Temps d’exposition : 3/5
Image de marque : 5/5

Note Globale : z-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : La campagne presse, ennemie de l’advergaming ?