Archive

Archive for the ‘Produits ménagers’ Category

Ernie

Titre : Ernie
Adresse : http://www.ernie.fr/
Développeur : CB’a Online
Annonceur : Spontex
Année de publication : 2005
Jeux concours : Oui
CRM : Oui

Pour les joueurs
Moi qui ne regarde jamais la télévision (mais sans cesse un écran d’ordinateur), je ne me lasse jamais d’une bonne publicité. Même si plus personne n’en parle, j’aime toujours Ernie le hérisson, qui faisait l’amour à une gratte-éponge Spontex, ce pourquoi j’étais heureux de tester le site flash ernie.fr. J’entre donc dans la peau d’Ernie, je pénètre une maison hantée par la graisse, sans comprendre comment Gratte-Eponge, l’Amour de ma vie, s’est perdue à l’intérieur. Alors j’ouvre des portes, clique sur des yeux ou des boutons pour la sauver, répond à des quizz, et enchaîne les mini-jeux sans grande passion. L’ensemble ne dure pas bien longtemps, et pour récompense, j’ai seulement droit à revoir une publicité et gagner des DVDs. Je t’aime toujours Ernie, mais avoue quand même : ton jeu est un peu léger.

Graphismes : 3/5
Jouabilité : 3/5
Durée de vie : 2/5
Difficulté : 1/5

Pour les marketeurs
Pour prolonger le buzz généré par la publicité originale, Spontex a consacré un site flash autour de l’univers d’Ernie, au risque d’en altérer l’image. A ce titre, on comprend assez mal la segmentation qui a été opérée, et quel coeur de cible a été visé. Par exemple,  la mise en scène d’un décor de type fantastique s’adressera plus volontiers aux jeunes -voire très jeunes, qu’aux individus susceptibles de consommer des produits Spontex (id. les personnes responsables d’un ménage). On remarquera d’ailleurs une différence dans le ton employé par les deux canaux publicitaires : quand spot télévisé parvenait justement à montrer, tout en clin d’oeils, qu’il pouvait être agréable d’avoir une éponge Spontex dans la main, ici le ton très premier degré, bien qu’humoristique, semble davantage cibler les personnes d’un jeune âge – ce qui s’avère dommageable, autant en termes d’affinité qu’en termes d’image de marque.

Puissance : 2/5
Affinité : 2/5
Temps d’exposition : 2/5
Image de marque : 2/5

Note Globale :z-plein.gifz-vide.gifz-vide.gifz-vide.gifz-vide.gif 

Publicités

Eva, Serial Compacteuse

eva-serial-compacteuse.jpg 

Titre : Eva, Serial Compacteuse
Adresse : http://www.serial-compacteuse.com/
Développeur : Artégos
Annonceur : Compactor, créateur d’espace
Année de publication : 2007
Jeux concours : Oui
CRM : Oui

Pour les joueurs
Bien que nous soyons déjà à la mi-août, c’est encore les vacances, et les retardataires auront droit comme tout le monde au choix difficile du « que mets-je dans ma valise pour ne pas la faire déborder ? ».
Problématique souvent féminine (mais pas uniquement, nous sommes d’accords), dont s’empare l’advergame « Eva, Serial Compacteuse », sur un ton assez original et décalé. A vous donc d’empiler les vêtements dans votre bagage « Compactor », parmi les objets que jette votre conjoint par la fenêtre (le goujat ose même vous bombarder de chandeliers, corsets et autres bouteilles de bière). Les graphismes sont assez originaux, dans un style flash épuré et très agréable – je ne sais pas pour vous, mais moi, ça me fait un peu penser aux coachs sur les paquets de Special K. Le jeu n’est pas très difficile, se joue avec la souris et il vous faudra simplement déplacer Eva latéralement pour parvenir à récupérer vos vêtements. Malgré la volonté d’accessibilité du projet, on regrette un peu la courte durée du défi. Une narration un peu plus développée, et quelques autres mini jeux -pour concourir à différents lots ?- n’eurent pas été de trop.

Graphismes : 4/5
Jouabilité : 3/5
Durée de vie : 1/5
Difficulté : 2/5

Pour les marketeurs
Pour lancer son nouveau produit, un bagage ergonomique qui fait gagner de la place, Compactor a parfaitement saisi l’air du temps : positionnement chic, idéal à l’approche de l’été. Le jeu cible en priorité les femmes et est organisé comme une publicité traditionnelle (amorce, message en conclusion), sauf que l’expérience interactive se substitue aux traditionnelles vidéos et narrations unidimensionnelles. Beaucoup de second degré dans les dialogues, pour faire passer les clichés de la blonde et du macho, favoriser une immersion rapide, et mettre l’internaute en de bonnes dispositions avant de solliciter sa participation à un concours. L’occasion bien sûr, de mener une campagne de CRM pour Compactor, afin de saisir une clientèle potentielle. « Eva, Serial Compacteuse » s’avère donc une belle illustration des possibilités offertes par l’advergaming, autant en termes d’impact, qu’en termes d’affinité.

Puissance : 4/5
Affinité : 4/5
Temps d’exposition : 2/5
Image de marque : 5/5

Note Globale :z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gif