Archive

Archive for the ‘Association’ Category

Air pur : Voyagez autrement

airpur.jpg

Titre : Air pur
Adresse :
www.airpur.info/jeu
Développeurs
: Revolver 3
Annonceurs : La journée de l’air pur
Année de publication :
2008
Jeux concours :
non
Collecte d’informations :oui

Pour les joueurs

L’environnement est décidément la cause sociale la plus défendu par les serious games. Ici les transports publics et propres sont à l’honneur. Dans ce jeu de réflexe aux décors simplistes mais efficaces, il faudra déplacer les pollueurs seuls dans leur voiture vers des moyens de transport plus propres et/ou communs. Le but étant d’en déplacer un maximum en une minute pour accumuler des points mais surtout pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. On se laisse très vite prendre au jeu. En fin de partie on aura même droit au nombre de kilogramme de CO2 économisé par notre bonne action. Comme pour Landfill bill ça fait réfléchir.

Graphismes : 2/5
Jouabilité : 4/5
Durée de vie : 3/5
Fun : 4/5

Pour les marketeurs

Le Canada et le Québec sont depuis longtemps actifs dans le domaine de l’environnement. Ici le Québec promeut les transports en commun et « actifs » auprès de sa population avec les journées de l’air pur. La promotion de la 13ème édition de cet évènement passe par un site très réussi et un advergame (serious game). Ici on parle de sensibilisation et de passage à l’acte. Alors réagissez, oubliez votre voiture une fois par semaine, le métro du matin est tellement agréable à Paris, vous ne voudrez pas manquer ça quand même ?

Puissance : 3/5
Affinité : 5/5
Temps d’exposition : 3/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Etes vous vraiment prêts à abandonner votre voiture pour l’environnement ?

Haya : Développez durable…

haya.jpg

Titre : Haya
Adresse : http://www.kailis-design.net/haya/
Développeur : Kailis : http://www.kailis-design.net/
Annonceurs : Semaine du développement durable
Année de publication :
2008
Jeux concours :
non
Collecte d’informations : non

Pour les joueurs

Poétique, c’est le moins que l’on puisse dire. Haya est un advergame très particulier et ceci pour deux raisons. Il défend une cause environnementale et il est original dans sa conception. C’est avec surprise que j’ai découvert que le personnage principal était une abeille qui tirait par une corde un poisson, remplit d’eau et un crapaud assit sur le dos du poisson et tout ça dans un univers très coloré dans l’esprit Aladdin. Si vous n’arrivez pas à visualiser, c’est normal car cet advergame est de la poésie abstraite en image… Le but du jeu est assez intéressant car il faut amener d’un bout à l’autre du désert notre ami poisson (remplit d’eau) et son crapaud en gérant au mieux nos réserves d’eau. Le but de l’advergame est de sensibiliser ainsi le public aux problématiques de l’eau. Il faudra donc surveiller la température atmosphérique avec l’indicateur qui nous est fournit et gérer notre vitesse en fonction de la chaleur pour éviter l’évaporation de notre ressource vitale et ménager l’abeille, dans le cas contraire on perd. Heureusement on peut trouver sur notre chemin des oasis qui nous permettent de nous sustenter, mais celles-ci sont très vite vides. Le petit plus de ce jeu réside dans la présentation des scores. Ici les noms ne sont pas classés en fonction des points mais par ordre chronologique pour former avec l’agrégat de tous, une constellation de joueurs, symbole d’une « œuvre collective et coopérative »…

Graphismes : 4/5
Jouabilité : 4/5
Durée de vie : 3/5
Fun : 5/5

Pour les marketeurs

« Notre maison brûle et nous regardons ailleurs”, Jacques Chirac, Nicolas Hulot. Haya est un jeu qui regarde les problèmes en face. A l’occasion de la semaine du développement durable (du 1 au 7 février), Kailis, a publié un serious-game, destiné à sensibiliser le public aux problématiques de l’eau. En collaboration avec le ministère de l’écologie, la semaine du développement durable établit deux objectifs que l’on retrouvera dans notre advergame. Informer le public et soutenir les initiatives. L’initiative dans notre cas est déjà de jouer… Pour la petite histoire, Kailis est un studio de développement d’advergame qui met son travail au profit d’événements éthiques. Les serious-game qu’ils utilisent sont plus destinés à faire comprendre les enjeux des évènements comme la semaine du développement durable plus que de promouvoir les événements eux-même.

Puissance : 2/5
Affinité : 4/5
Temps d’exposition : 3/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Le serious game un moyen de promouvoir ou de sensibiliser ?

En avant pour les zoolympiques !

sport-relief-animal-athetics.jpg

Titre : Animal athletics
Adresse : http://animalathletics.sportrelief.com/index.html
Développeur : Matmi
Annonceurs : Sport Relief
Année de publication :
2005
Jeux concours :
non
Collecte d’informations : non

Pour les joueurs

Les Jeux Olympiques sont un évènement assez important pour influencer les advergames. On risque de voir de plus en plus de gameplay orientés sport. Ce n’est pourtant pas pour être tendance que Matmi a développé ce jeu, mais pour supporter Sport Relief, une opération caritative anglaise. Le jeu affiche des graphismes simples, sans être simplistes non plus. Il met en scène des animaux participant à trois épreuves : javelot ; saut à la perche et course d’obstacles. Le gameplay est bien pensé, quoique peu original étant donné la nature des mini-jeux. Celui du javelot reste le plus réussi, avec un potentiel de rejouabilité assez fort. Les deux autres risquent de rencontrer moins de succès. Le saut à la perche est en effet trop difficile, du fait qu’on ne puisse pas savoir quand sauter. Les joueurs s’y essayeront deux, trois fois, avant d’abandonner. Pour ce qui est de la course d’obstacle, il s’agit d’une course contre la montre. L’absence d’adversaire ou de but à atteindre influe grandement sur le plaisir de jeu. Assez distrayant pour quelques minutes, il ne tiendra évidemment pas devant les grosses productions du moment. C’est donc un advergame assez modeste dont la seule ambition n’est vraiment que de soutenir une action caritative.

Graphismes : 3/5
Jouabilité : 4/5
Durée de vie : 3/5
Fun : 3/5

Pour les marketeurs

Sport relief est un évènement bisannuel de l’association Comic Relief, dont on a parlé à l’occasion d’un autre test d’advergame de l’agence Matmi. Cette collecte de fonds en association avec la BBC Sport a pour but de venir en aide aux personnes dans le besoin au Royaume Uni et dans les pays pauvres. Cette collecte alterne avec les fameux Big Nose Days, l’évènement majeur de l’association. Le site Internet réservé à la Sport relief fait un peu penser à un site de commerce en ligne, je trouve. L’opération a l’air cependant d’être relayée au niveau national, avec une notoriété aussi forte que pour notre Téléthon national. Le Sport relief prendra place pour sa quatrième édition le 16 mars de cette année dans toute l’Angleterre. Les précédentes éditions ont connu un franc succès, avec le soutient de personnalités, comme Elthon John, ou encore Chris Evans. Espérons seulement que cette année la journée soit aussi populaire que les précédentes.

Puissance : 4/5
Affinité : 4/5
Temps d’exposition : 3/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Que pensez-vous pour une association de multiplier les collectes tout au long de l’année, plutôt que de n’en faire qu’une seule importante ?

Un avenir drôlement solide avec le BTP

btp-un-avenir-solide.jpg

Titre : Un avenir solide
Adresse : http://www.unavenirsolide.com/
Développeur : Leg agency
Annonceurs : Pro BTP
Année de publication :
2007
Jeux concours :
non
Collecte d’informations : non

Pour les joueurs

Le plus dingue lorsqu’on teste des advergames et qu’on enquête sur des campagnes de buzz, c’est qu’on arrive encore à être surpris par la viralité de certains jeux. En voilà un que j’ai découvert hier soir. Je me suis dit « chouette, ça fera un bon test pour demain ! ». Aujourd’hui, donc, je reçois un texto dans le train d’un ami m’informant de l’existence de ce même advergame… Et en arrivant ce matin et en découvrant mes mails, ne voilà-t-il pas que Gabriel m’en fait aussi part ? Les grands esprits se rencontrent, je ne vois que ça ! A moins que ce ne soit parce que ce site est tout simplement très bon. Tout commence par un mode d’emploi du site, avant le chargement, qui interpelle. Les dessins explicatifs montrent comment se servir d’une grue pour passer d’un menu à l’autre. Excellente idée, de manœuvrer un site sur le bâtiment ! Hormis cette interactivité bienvenue, on nous propose un mini-jeu correspondant à un épisode de la série de « Alex et Bernard ». Douze épisodes sont prévus au total, dont deux disponibles. On suppose donc qu’il y aura douze advergames jouables. En attendant, je n’ai pu en tester que deux. Le premier est une course poursuite où vous devez semer vos poursuivants grâce à votre souris. En l’agitant de gauche à droite, vous gagnerez en vitesse, mais gare à votre cœur ! Enfin, de votre vitesse dépend le nombre de points gagnés. Le second est un jeu d’adresse, où il faut guider le jet de déchets pour les jeter droit dans la poubelle. Si ces deux advergames ne sont pas particulièrement ambitieux seuls, ils méritent le détour, d’autant que le site est mis à jour chaque semaine et que le fun y est.

Graphismes : 4/5
Jouabilité : 4/5
Durée de vie : 4/5
Fun : 4/5

Pour les marketeurs

Avec sa campagne à l’humour efficace, Pro BTP entend séduire les jeunes et les orienter vers des formations du secteur de la construction. La mini-série du site fait son buzz et propose à chaque nouvel épisode une situation dans lesquels les deux « héros » sont, à cause du fait qu’ils ne travaillent pas dans le Bâtiment. Le groupe de protection sociale des professions du Bâtiment et des Travaux publics a donc décidé de s’adapter dans sa communication aux 13-16 ans en 2007 avec le site internet unavenirsolide.com. Mis à jour pour sa nouvelle édition, le site dispose, en plus des douze épisodes de la série, une série de vidéos mettant en scène un des métiers du Bâtiment. Les informations sur les formations à prendre suivent, avec des liens vers les centres d’information et de formation les plus proches des internautes. Pro BTP entend bien avec cette nouvelle campagne rencontrer le même succès que l’année précédente. Voilà une campagne que nous suivrons de près sur advergame.fr, avec un test final des douze jeux. Un site ludique et didactique, donc, qui séduira autant les jeunes en quête de formation que les curieux souhaitant en apprendre un peu plus sur l’univers de la construction.

Puissance : 4/5
Affinité : 4/5
Temps d’exposition : 3/5
Image de marque : 5/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Qu’est-ce que vous pensez des mini-séries comme celles de unavenirsolide.com ?

The Food Detetective

kaiser-permanente.jpg

Titre : Kaiser permanente Food Detective
Adresse : http://members.kaiserpermanente.org/redirects/landingpages/afd/
Développeur : Campbell-Ewald
Annonceur : KAISER PERMANENTE & Scholastic Inc
Année de publication : 2007
Jeux concours : Non
Collecte d’informations : Non

Pour les joueurs
Les americains ont l’immense chance d’avoir une brigade de spécialistes pour tout. Profilers, spécialistes des os, ou encore mathématicien policier, la télé nous fournit des détectives toujours plus pointus. C’est désormais Internet qui nous permet d’incarner leur tout dernier spécialiste. Le détective…alimentaire. L’excitation fait d’ores et déjà trembler vos doigts, de « Food Detective » en herbe. Choisissez un enfant, et trouvez ce qui cloche avec son hygiène de vie : manque de sport, junk food, etc. Une loupe, vous renseigne sur les objets de son quotidien. On notera la trame à la Myst et une mise en page est assez proche d’un dessin animé. Seulement résisterez vous à l’ennui à haute dose que procure ce jeu ? Oui car les plus courageux seront récompensés par des mini-jeux en flash. Arcade, sport, tir, réflexion il y en a pour tous les goûts. Le gameplay n’est donc pas aussi vide qu’il peut le sembler au premier abord. On se surprend presque à s’amuser… En fait non.

Graphismes : 3/5
Jouabilité : 2/5
Durée de vie : 3/5
Difficulté : 2/5
Fun : 1/5

Pour les marketeurs
Kaiser permanente est une compagnie d’assurance et une organisation de soin à but non lucratif, très importante aux Etats-Unis avec près de 135000 employés et 12000 médecins. Mais elle couvre surtout plus de 8 millions de personnes à travers le pays. L’obesité n’est donc pas qu’un mot qui fait peur pour eux. Ils sont en plein dedans. Et on appreciera l’initiative de la part d’un pays qui ne brille pas vraiment par la prévention. Une entreprise aussi importante peut compter sur de nombreux relais (agences de presse type Reuters) et la puissance sera donc rendez-vous. Ces Advergames, trouveront donc un echo favorable auprès des tous jeunes joueurs, avec des graphismes, une difficulté et un ton particulièrement adaptés. Malheureusement l’obésité concerne aussi les plus de dix ans et ces derniers sont trop occupés à jouer à Halo 3 plutôt qu’a un jeu moins violent que Dora. Une belle initiative (le jeu se stoppe au bout de 20 minutes et incite l’enfant à jouer dehors) mais à retravailler !

Puissance : 3/5
Affinité : 1/5
Temps d’exposition : 3/5
Image de marque : 5/5
Note Globale Advergame :z-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Ne vaudrait-il pas mieux cibler les parents, afin qu’ils contrôlent l’alimentation de leur Mac enfant ?

 

Merci à Gaduman

Snack Dash

17/09/2007 1 commentaire

snack-dash.jpg 

Titre : Snack Dash
Adresse : http://www.schoolfoodtrust.org.uk/game.asp
Développeur : Kerb
Annonceur : School Food Trust
Année de publication : 2006
Jeux concours : Non
CRM : Non

Pour les joueurs
Pour bien démarrer la semaine, j’ai écumé pour vous les vide-greniers, dépoussiéré ma vieille MegaDrive et trouvé une espèce de Sonic-like, développé par Kerb. Vous incarnez eBee dBee, un petit personnage à la crinière de feu, piégé dans sa propre école : à vous de l’aider à retrouver la sortie, en évitant burgers, cannettes de coca et autres bonbons (qui vous feront grossir et perdre en vitesse). Snack Dash reprend grossièrement le même moteur de jeu que Sonic, à grands renforts de sprint, saltos avant et loopings en cascade, avec une petite particularité : la possibilité d’être ralenti par son propre poids et de faire des pompes pour le perdre, en appuyant alternativement sur A et S. Amateurs de retrogames addictifs, Snack Dash est fait pour vous.

Graphismes : 2/5
Jouabilité : 4/5
Durée de vie : 3/5
Difficulté : 2/5

Pour les marketeurs
La School Food Trust est un organisme chargé de promouvoir une alimentation saine dans les écoles, et son action passe notamment par une sensibilisation des jeunes à une pratique quotidienne du sport. Afin d’animer son site internet, faire connaître son activité et attirer les 12-18 ans sur son site, le studio de développement Kerb a créé pour la School Food Trust un mini jeu vidéo de plates-formes au contenu original puisqu’il invite le joueur à perdre du poids (dans le jeu) pour gagner en sensations de vitesse. Très bien référencé sur les sites de jeu flash, cet advergame remplit certes sa mission d’amuser un grand nombre de jeunes, tout en les initiant aux vertus d’une alimentation saine et du sport, mais son principe ne convainc vraiment personne à changer son comportement alimentaire (l’immersion et l’identification du joueur au personnage étant très limitée).

Puissance : 3/5
Affinité : 3/5
Temps d’exposition : 3/5
Image de marque : 2/5

Note Globale : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Ce jeu vous a-t-il convaincu de faire des pompes après chaque McDo ?

Food Force

food-force.jpg 

Titre : Food Force
Adresse : http://www.food-force.com/fr/
Développeur : Ubi Soft / DeepEnd
Annonceur : Programme Alimentaire Mondial
Année de publication : 2005
Jeux concours : Non
CRM : Non

Pour les joueurs
C’est un peu dur de parler d’une telle figure du Serious Game, sans une once de cynisme après plusieurs années passées à mûrir le concept. Un peu dur aussi de ne pas trouver le jeu un peu vieilli dans la modélisation des personnages, la finesse du graphisme et l’animation des cinématiques. Toutefois, l’inventivité dont a fait preuve DeepEnd pour délivrer un gameplay simple et des missions variées (tout en respectant le message original) font encore de Food Force une référence dans son domaine.
Pour rappel de l’histoire, vous intégrez une équipe chargée de nourrir les habitants de l’île (imaginaire) de Sheylan, en proie à une guerre civile : à vous donc de résoudre la sous-alimentation en participant à des missions comme le repère des populations, le transport des vivres, la livraison des caisses de nourriture par voie aérienne, etc. Food Force se joue à la souris et est relativement simple, mais il faut garder en tête que ce Serious Game est pensé comme une amorce à la discussion et doit par conséquent être accessible à tous – notamment aux enfants et jeunes adolescents.

Graphismes : 3/5
Jouabilité : 4/5
Durée de vie : 3/5
Difficulté : 2/5

Pour les marketeurs
Food Force, développé par DeepEnd , a été lancé en mars 2005 pour sensibiliser les jeunes adolescents à la crise alimentaire des pays en voie de développement. Annoncé comme le « premier jeu humanitaire éducatif », il avait pour but de présenter les grandes problématiques de la faim dans le monde, via 6 missions couvrant toutes les activités du Programme Alimentaire Mondial (achat et livraison de nourriture, gestion des apports caloriques, du budget et des convois, etc).
Si le jeu est riche d’un point de vue éducatif, il n’en reste pas moins un fichier lourd à télécharger (230 Mo), et par conséquent, difficile à diffuser – à ce titre, les développeurs invitaient même les internautes à graver le jeu sur CD-Rom pour le transmettre à leurs proches. Il fût cependant largement relayé par la presse grand public, et les grands groupes (Yahoo, Ubi Soft), qui plébiscitaient son approche neuve, jusqu’à se retrouver aujourd’hui traduit en 7 langues, dont le français. Si la démarche du « séduire pour informer » a été interrogée à plusieurs reprises (le jeu a suscité quelques controverses) et si un serious game ne peut clairement pas se substituer à un discours de fond, force est d’avouer que l’approche alors inédite de Food Force a largement contribué à faire connaître la cause, au regard d’un succès qui se prolonge encore.

Puissance : 5/5
Affinité : 3/5
Temps d’exposition : 4/5
Image de marque : 3/5

Note Globale : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Votre opinion sur le choix d’un jeu à télécharger pour transmettre un message éducatif ?