Archive

Archive for the ‘Dossier’ Category

Dossier : Mentos et le buzz

Si vous êtes ici c’est que vous n’avez pas encore eu vent de la deuxième version du blog. Je vous propose de venir nous retrouver sur http://www.advergame.fr.
L’adresse est plus courte, le design plus clair, les jeux directement jouables sur le blog… Vous aurez aussi la possibilité de vous identifier pour rédiger votre propre article sur un advergame ou un flashgame qui vous plait.

Alors n’attendez pas plus pour rejoindre la communauté de la V2 :).

L’article que vous recherchez : http://www.advergame.fr/76-Dossier-Mentos-et-le-buzz

Publicités

La vidéo du Vendredi : Les résultats du Web flash festival


Le web flash festival est un festival qui présente les créations multimédias, artistiques et technologiques de développeurs du web. Pour sa septième édition le festival français a décidé de mettre le jeu vidéo à l’honneur. Ainsi entre le 23 et le 25 mai différentes créations de graphistes de développeurs et d’artistes du web en rapport avec l’univers du jeu vidéo ont été présentées. Les meilleurs ont été récompensés après un concours. On remarquera que de grands advergames tels que Tower of Terror ont participé à l’évènement.

Dans la catégorie jeu : Dreft Diamond Game de Emakina a été élu lauréat pour son tetris like terriblement addictif et son gameplay novateur.

La catégorie présentation mettait en course plusieurs advergames et sites évènementiels. On compte parmi eux l’advergame d’Assassins Creed et celui de Disney. Le gagnant est un site évènementiel pour le Coq Sportif. Son design rappelant les moteurs de recherches visuels avait faitla différence.

La catégorie « net art » est assez conceptuelle, on remarque avec ces travaux que le web s’est fait envahir par l’art contemporain et ce pour notre plus grand palisir. J’aime particulièrement le site lauréat qui s’intitule Bottoxlab.

Le site Montréal en 12 lieux a marqué les jurys du côté graphisme. Le site est une visite interactive dans lequel on pourra interagir avec les éléments de manière très original.

D’autres catégories et les classements complets sont à découvrir sur le site de l’évènement alors n’hésitez pas à y aller.

Dossier Fuboo : diffuseur de bonne humeurSi vous êtes ici c’est que vous n’avez pas encore eu vent de la deuxième version du blog. Je vous propose de venir nous retrouver sur http://www.advergame.fr. L’adresse est plus courte, le design plus clair, les jeux directement jouables sur le blog… Vous aurez aussi la possibilité de vous identifier pour rédiger votre propre article sur un advergame ou un flashgame qui vous plait. Alors n’attendez pas plus pour rejoindre la communauté de la V2 :).

Si vous êtes ici c’est que vous n’avez pas encore eu vent de la deuxième version du blog. Je vous propose de venir nous retrouver sur http://www.advergame.fr.
L’adresse est plus courte, le design plus clair, les jeux directement jouables sur le blog… Vous aurez aussi la possibilité de vous identifier pour rédiger votre propre article sur un advergame ou un flashgame qui vous plait.

Alors n’attendez pas plus pour rejoindre la communauté de la V2 :).

fubooo.jpg

Titre : Fubooo
Adresse : http://www.fubooo.com/game.php
Développeur : Visibility report
Année de publication :
2008
Jeux concours :
oui
Collecte d’informations : oui

Pour les joueurs

Fubooo diffuseur de bonne humeur

Fubooo est un jeu délirant qui s’inscrit dans la mouvance actuelle des quizz. Et oui c’est la mode des quizz. Qui n’a jamais regardé « Qui veut gagner des millions ?« , « Tout le monde veut prendre sa place ? » ou encore « Buzz le grand quizz » ? Je pourrais aussi vous demander qui n’y a jamais joué ? C’est incontestable, c’est la mode, et les joueurs passent des heures sur ces sites à étendre leur culture générale. Fubooo s’ajoute à la liste mais avec sa particularité qui en fait un advergame si innovant… Il propose aux joueurs d’étendre leur culture publicitaire, c’est un quizz culture pub en somme.

Il y en a pour tous les goûts

John fubooo l’animateur virtuel du jeu sera notre hôte durant toute la partie. La première chose que l’on peut dire c’est qu’il est présent. Et oui le design du personnage comme la qualité et de sa voix et du son sont excellents et donnent un réalisme inouï, on a l’impression de ne pas être tout seul devant son PC. On se prend vite pour un candidat dans une émission de télé. Ces frasques et blagues nous immergent dans le jeu comme si nous y étions. On pourrait comparer l’univers décalé de ce jeu au jeu de Playstation 2, Buzz le grand quizz, qui malgré son design plus coloré reste dans le même esprit que Fubooo. Une pointe d’humour, une musique entrainante et des questions prenantes nous donnent ce magnifique cocktail.

Le jeu

Comme je l’ai dit tout à l’heure ce quizz se rapproche plus d’un « Culture pub » que d’un « Qui veut gagner des millions ? ». Le déroulement du jeu se fait en trois étapes. John nous propose tout d’abord de choisir 3 catégories parmi 8 catégories du domaine de la consommation. On peut donc choisir entre, high tech, jeux vidéo, film et loisir, voyage, alimentation, hygiène, transport, mobile et internet. Choix cornélien qu’il faut à tout prix réaliser pour continuer. Le deuxième temps correspond à la séance ciné… L’animateur nous passe une publicité (actuelle et comique ou surprenante) qu’il faut regarder avec attention pour répondre au mieux aux questions. Les questions portent sur des détails de la publicité que l’on vient de voir. Pour exemple : de quelle couleur était la chemise du personnage principal ? Celle-ci m’a posé pas mal de problème, je l’avoue… Il existe 3 sortes de questions, une qui fait travailler la mémoire visuel, une sur la mémoire et une sur l’élément essentiel du spot. Le but du jeu est d’accumuler un maximum de point en répondant non seulement juste aux questions mais aussi, rapidement.

Critiques

Et oui même si le jeu est très bien il existe toujours des petits côtés négatifs. Je citerai en premier la durée de vie du jeu si on peut dire. Il ne doit pas y avoir plus de deux ou trois spots de publicités différents par catégorie, ce qui veut dire que l’on a vite fait le tour du jeu et de ses questions. D’autre part j’ai pu constater un bug de son qui n’est pas gênant mais qui coupe notre immersion. Enfin le temps de chargement du départ est long et peut en décourager certain.

Graphismes : 4/5
Jouabilité : 5/5
Durée de vie : 2/5
Fun : 5/5

Pour les marketeurs

Fubooo serait-il le remède magique face au phénomène de désintéressement du public pour la publicité classique ? Un jeu, un concourt, 1000 euros à gagner, ça attire les foules. Surtout quand on sait que c’est le meilleur parrain qui les recevra (il y a du forward dans l’air)… 8 catégories de questions dans 8 domaines de la consommation différents et au moins 2 spots par catégories, ça attire les fonds… De grandes marques participent à l’évènement, Electronic arts, Virgin atlantic, Doritos, Dove, Bourgeois et bien d’autres…Fubooo est encore jeune et n’a pas encore montré tout son potentiel. On peut espérer qu’il monte à la vitesse grand V même si le blog n’est pas encore très complet. Le partenariat entre Viravong (pour les illustrations) et l’agence de communication Visibility report (pour le développement) a permis de pousser à l’extrême ce concept de publicité par le jeu.

Puissance : 3/5
Affinité : 4/5
Temps d’exposition : 3/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Visionner des publicités classiques dans un jeu, est-il un bon moyen de vendre selon vous ?

DOSSIER Popfly : La révolution de Microsoft

popfly.jpg

Titre : Popfly
Adresse : http://www.popfly.com/
Développeur : Microsoft
Année de publication :
2008

Microsoft a annoncé fin 2007 la sortie de Popfly, une plateforme permettant de créer des pages web ainsi que des Mashups sans aucune connaissance particulière en développement web. Depuis quelques jours l’offre de Popfly s’est étoffée.

Le service en trois mots

Popfly regroupe 3 services de créations interactives, utilisant le plugin Silverlight, concurent d’Adobe flash et Quicktime.

Cette interface simplifiée nous permet de créer en quelques minutes une page web par simple glisser/déposer. Les pages web que l’on peut créer regrouperont aussi bien des musiques que des vidéos et des photos.

La création de Mashup est aussi très complète et ultra simplifiée. Il faudra tout de même un petit temps d’adaptation aux débutants pour apprendre à se servir de cette assistant.

Enfin la grande nouveauté dont Microsoft a parlé récemment est l’ajout d’un service permettant la conception de casual games. Encore une fois il ne faudra pas plus d’une demie-heure pour arriver à un résultat satisfaisant.

Les outils

La partie création de mashups est très poussée. On travail dans une interface en 3D avec une grande variété d’outils tels que des blocks Facebook, Live shearch, flickr ou encore twitter et autres fils RSS. Il est par exemple possible de combiner nos contacts twitter, facebook et msn dans une même interface puis de l’exporter en widget pour enfin l’ajouter à notre profil facebook comme une application.

La production de jeu se passe de la même manière. Toujours avec une interface ergonomique et clair, il faudra d’abord choisir un type de jeu pré-fabriqué comme pour le site Whosegame, puis on personnalisera à notre guise les éléments du jeu. Encore une fois il sera possible d’exporter son jeu sur facebook ou myspace. On voit bien ici la révolution qu’apporte Popfly au web.

La création de page web reste classique mais un effort à été fait pour faciliter le travail des utilisateurs. On note la possibilité d’intégrer nos mashups et jeux fait avec Popfly dans nos pages.

De nouvelles perspectives pour Microsoft

La cible d’une telle plateforme est bien sûr le grand public. Microsoft souhaite toucher le plus de monde avec Popfly et pourquoi pas créer une communauté autour de ce dernier.

Microsoft spécialiste des jeux vidéo sur console (X-box) et PC a compris l’enjeu qui réside dans les casual games et leurs large public. On voit aussi avec les applications compatible facebook leur intention d’utiliser les réseaux sociaux par les jeux dans leur stratégie.


Dossier : Voulez vous du lait avec votre cafe.com ?

cafe.com.jpg

Titre : Cafe.com
Adresse : http://fr.cafe.com/
Développeur : Cafe.com
Annonceurs : Cafe.com
Année de publication :
2007
Jeux concours :
oui
Collecte d’informations : oui

Pour les joueurs

Le concept

Plein de couleurs flashis, des logos enfantins, des avatars qui font penser aux Mii de Wii, des jeux à gogo, un jeu concours… On peut dire que le site cafe.com est très complet. Cette plate-forme de casual games à inspiration communautaire nous fait voir les mini jeux en flash d’une autre manière. En effet ce site n’est pas impersonnel comme la plupart des autres sites proposant des jeux en flash. Celui-ci mets à disposition tout un tas d’outils de communication ainsi qu’une flopée de jeux multijoueurs, accompagnés toujours d’un mini chat. On y trouve pour l’instant, et c’est amené à s’agrandir, une trentaine de mini jeux de tous types. On passe du jeu de réflexion traditionnel aux jeux de réflexe dans la joie et la bonne humour…  Il existe une monnaie interne au site avec laquelle on peut acheter des « boost » qui permettent de tricher en mode multijoueur.

De multiple jeux

Tout d’abord je vais tenter de vous faire une liste plus ou moins exhaustive du panel de jeux qui est proposé par cafe.com. Comme je l’ai dit plus haut il y en a déjà une trentaine, je ne vais pas les détailler 1 par 1 mais vous donner une idée tout de même ;°). Je limiterais mon test à 4 jeux que j’ai sélectionné de manière à rendre compte des types de jeux que l’on peut rencontrer sur cafe.com .

Je commencerai par celui qui m’a le plus plu : XANGO TANGO

Pour décrire rapidement, je dirais que ce mini Tetris like est très addictif. Nous incarnons un petit robot qui balance des cubes de couleurs sur un mur rempli d’autres petits cubes de couleurs. Il faudra arriver à détruire les cubes du mur le plus rapidement possible. Trois cubes de même couleur côte à côte se détruisent entre eux… Vous comprenez le principe maintenant ? Les graphismes sont bien travaillés et cela devient vite un plaisir de bouger le petit robot qui porte difficilement ses cubes.

Phoenicia

Phoenicia, est un jeu de réflexion dans lequel il faut rassembler trois formes identiques pour pouvoir les faire disparaître, le but étant de toutes les faire disparaître. On retrouve ce type de jeu partout, que ce soit sur Zylom, Jeuxvideoflash… c’est un grand classique incontournable mais tellement peu original. Je regrette particulièrement les graphismes dépouillés de ce soft.

Sketch-it !

Je commencerais par dire que je n’ai pas pu tester ce jeu :). Et oui car il n’y a pas assez de joueurs en ligne et parce que ce jeu se joue exclusivement en multijoueur. On touche ici à un des problèmes majeurs du site : la fréquentation. Mais je tenais à vous en parler car un pictionary sur un tel site est un atout. Ce jeu prend toute son importance quand on sait que l’on peut inviter des amis à jouer via le site. Ce système parait être assez pratique et promet de bonne partie, d’autant plus que les jeux de pictionary on pas mal de succès dans l’univers des causuals games.

Nertz

Voici l’exemple du genre de jeu pas très exaltant que l’on peut trouver sur cafe.com. En effet nous avons droit ici à un jeu de solitaire banal où il n’apparait que des chiffres sur les cartes. Nous n’avons donc même pas le privilège de voir les valets, dames… Il n’y a donc pas énormément d’interêt à jouer à ce jeux sauf peut être accumuler les points pour être bien positionné dans le classement des joueurs.

Conclusion : on peut rencontrer sur ce site des jeux très bons comme des très mauvais, à vous de faire le boulot de sélection.

Un site de causual games communautaire

L’aspect communautaire du site est très élaboré. La liste des outils nous permettant d’établir des liens avec les autres joueurs est longue. Il est possible de consulter les profils publics des joueurs et notamment des meilleurs. Lorsque l’on joue à un jeu la photo ou l’avatar du meilleur joueur est visible sur la page. Il est alors possible de lui envoyer des félicitations, de dialoguer avec lui, de consulter son profil même de le défier.

D’autre part un moteur de recherche est mis en place pour que l’on puisse rencontrer des joueurs proches de nous géographiquement ou en terme de points. Il est possible de se créer un réseaux interne au jeu en inscrivant les joueurs que l’on préfère en amis et ainsi savoir lorsqu’ils sont en ligne ou non.

Cafe.com met à disposition un logiciel téléchargeable qui permet de se créer un avatar en 3D appelé mini-me. On retrouve ici l’inspiration Nintendo. On pourra donner à notre avatar des postures, des vétements, un visage… Le concept est pas mal poussé, mais attention le logiciel ne marche pas sur tous les ordinateurs et notamment pas le mien. Pour parfaire notre mini-me au maximum, il va falloir utiliser des café-coins (la monnaie du jeu). Ces derniers s’achètent en vrai devise sur le site.

Les café coins servent aussi à se procurer des « boost ». Ceux-ci vont nous permettre de tricher pendant les parties multijoueurs en nous donnant des bonus pour avancer plus vite ou en mettant des bâtons dans les roues des adversaires.

Un site qui débute

Comme le titre de la partie l’indique le site n’en est qu’à ses débuts mais on remarque qu’il y a déjà quelques dysfonctionnements.

En effet et ça on ne peut pas leur en vouloir, il n’y a que très peu de joueurs pour l’instant et encore moins de joueurs français même si le site a déjà été traduit dans la langue de Molière.

On remarque aussi qu’il existe des jeux pas vraiment dignes d’intérêts et cela est dommage dans la mesure où on peut avoir vite un mauvais apriori sur le service proposé.

Graphismes : 2/5
Jouabilité : 3/5
Durée de vie : 5/5
Fun : 4/5

Pour les marketeurs

La campagne de communication destiné à promouvoir cafe.com passe énormément par les sites de réseaux sociaux. Ils sont présents sur les plus grands sites comme myspace, Facebook, You tube, Flickr. Un blog évennementiel à aussi été mis en place pour tenir informé les intéressés des évolutions du sites. Le blog sert de portail de dialogue entre les joueurs et les créateurs du site. On y trouve des interview de fans, des news… Un petit monde est en train de se créer autour de cafe.com. Pour son lancement cafe.com donne la possibilité aux joueurs de gagner des prix comme des appareils photos. Ils sont apparemment décernés aux meilleurs joueurs qui auront accumulé le plus de points (La page du jeu concours n’est pas accessible). D’autre part les joueurs peuvent inviter leurs amis et les parrainer pour accumuler des cafés coins. Tout est mis en place pour faire circuler rapidement l’information mais malheureusement les joueurs manques à l’appel pour l’instant. Ceci pose un grand problème car n’oublions pas que le site est principalement destiné au jeu en multijoueur et si on ne peut pas trouver d’adversaire du fait du manque de fréquentation le site risque d’avoir de sérieux ennuis.

Puissance : 3/5
Affinité : 4/5
Temps d’exposition : 3/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Cafe.com est-il l’avenir du jeu en réseau ?