Archive

Posts Tagged ‘Facebook’

Test Dégueulis efficace : MiniKratos pour God of War PSP sur Facebook.

Une publicité digitale fonctionne quand l’expérience interactive pour l’utilisateur est naturelle, et avec cette campagne pour le jeu PSP God of War, TBWA\365 nous fait une démonstration dans ce sens. Tout dans MiniKratos se déroule parfaitement, sans obstacle, en toute simplicité depuis la première sollicitation jusqu’au partage de la campagne avec ses amis.

Titre : MiniKratos, la vengeance format poche
Adresse : http://www.minikratos.com
Annonceurs : God Of War
Développeurs : TBWA\365

Année de publication :
2010
Jeux concours :
non
Collecte d’informations : Like, et c’est bien vu

Passons en revue cette opération :

On imagine bien le brief de l’annonceur, simple : mes consommateurs se trouvent sur Facebook, ils aiment le trash et le gore et j’ai une problématique de trafic/notoriété. Pour soutenir ma campagne sur les medias traditionnels, je veux qu’une audience large soit confrontée à ma campagne, pour espérer à terme, acte d’achat de mon jeu PSP.

L’idée créative vise juste :

Un nain morbide mais sympathique vous propose de ridiculiser un ami dans un univers aussi glauque que potache. Via Facebook connect, l’utilisateur sélectionne la photo d’un ami, choisit parmi plusieurs possibilités ce qui le saoule le plus (photos de vacances, raconte trop sa vie, pue du bec, etc.) puis lance une cinématique avec MiniKratos qu’il pourra ensuite partager sur le mur de sa victime. Le génie de la campagne est d’apporter une valeur ajoutée créative importante sans complexifier l’expérience. Evidemment, rien d’exceptionnel ni de très original dans la campagne, c’est la simplicité d’utilisation et l’intégration des cinématiques qui m’a plu. La bonne utilisation de méthodes connues reste ce qui ce fait de plus efficace en marketing digital (voir la campagne a hunter shoot a bear expliquée ici).

L’acquisition de trafic :

Aussi étonnant que cela puisse paraître, je suis arrivé sur ce mini site via les pubs Facebook, non pas parce qu’un ami blogueur ou spécialiste de la com web me l’a proposé… Vous savez ces petites bannières sur lesquelles personne ne clique… Et bien il faut croire que si le visuel est bien fait et le texte juste ce qu’il faut de mystérieux, le visiteurs Facebook sera tenté de voir ce qui se cache derrière. Et tout cela fonctionne justement parce que l’expérience proposée est assez convaincante immédiatement après l’atterrissage sur le site de MiniKratos.

Quelques défauts parce qu’il faut bien en trouver :

  1. Pas de collecte : Je suis tout de même assez étonné du peu d’intérêt que les marques accordent à la construction de base de données qualifiées transversales à toutes leur campagne. Playstation aurait tout de même intérêt à capitaliser sur chacune de ses actions sur le web en élaborant une véritable stratégie de conquête de profils qualifiés. Il y a de fortes chances qu’un acheteur de God Of War soit aussi intéressé par un autre produit Playstation… On notera tout de même la sollicitation au « like » qui sert parfois les même objectifs de fidélisation.
  2. Pas de possibilité d’encapsuler la vidéo produite : J’aurais en effet bien voulu partager avec vous quelques vidéos que j’ai produite, mais malheureusement pas d’autre choix que de la partager directement sur le profil de votre victime. Une simplification qui nuit un peu à la diffusion de proche en proche…
  3. Et après ? la place du produit : Si l’on parle un peu de performance marketing, je trouve qu’on aurait pu ici (et il y avait largement la possibilité) proposer un acte un peu plus engageant que le simple divertissement. Moi qui initialement n’était pas a priori intéressé par ce jeu, me voila bien enclin à en savoir plus. Pourquoi pas ne pas intégrer directement plus de présentation produits (photos, vidéo) voire pire un lien vers l’achat ou réservation du jeu.

CONCLUSION : Une très belle référence de campagne interactive virale bien faite, bien pensée, bien construite. Une campagne qui utilise bien les outils créatif et le buzz à des fins d’acquisition de trafic. Mais qui aurait pu être encore un peu plus performante avec une tendance plus marquée vers la performance.

Test Advergame : Saute dans ton jean pour Bonobo #FB

Titre : Application Facebook « Saute dans ton Jean »
Adresse : http://www.facebook.com/bonoboplanet
Annonceurs : Bonobo Planet
Développeurs :
Adictiz
Année de publication :
2010
Jeux concours :
non, et c’est bien dommage
Collecte d’informations : oui

Pour les joueurs

La quasi totalité des utilisateurs Facebook français connaissent sans le savoir Adictiz, les éditeurs de jeux sociaux, bien de chez nous (cocorico) qui ont entre autres développé Paf le chien, hit Facebook, qu’on ne présente plus. Ils se risquent aujourd’hui aux développements d’advergames avec un jeu pour la marque de prêt à porter Bonobo.

L’objectif est d’envoyer le plus loin possible Tarzan ou sa copine en le faisant atterrir droit, debout dans son jean Bonobo. Le jeu reprend le gameplay du Yéti Like (qui a fait le succès des éditeurs) en modifiant légèrement l’expérience, pour la phase de lancement (avec la souris) et en maintenant l’intérêt du joueur pendant l’envolée du personnage en tentant de conserver son équilibre (clavier). Vous le savez, moi qui préfère les gameplays mainstream je ne suis pas fan de la double utilisation clavier/souris qui nuit à la simplicité de l’expérience.

Cependant le jeu s’avère de bonne qualité, assez fun. Aussi bien dans les graphismes travaillés que dans l’expérience utilisateur qui emploie les explications au bon moment et n’est pas trop intrusif dans les moments de collecte. Où l’on retrouve l’expérience d’Adictiz, c’est dans l’utilisation parfaite des outils offerts par Facebook pour booster la viralité du jeu et son aspect social – nous en reparlerons dans la partie Marketing si vous le voulez bien :). On regrettera tout de même un jeu étonnamment gourmand en ressource, qui a un peu de mal à tourner sur mon PC et le ralenti parfois (la pauvre bête).

Les notes joueurs :

Graphismes : 3/5
Jouabilité : 2/5
Durée de vie : 3/5
Fun : 4/5

Pour les marketeurs

Facebook est un tournant pour nous autres, créateurs d’advergames. La grande critique adressée à nos petites opérations fut longtemps l’effort trop important accordé à l’acquisition de trafic associé à la création du contenu et Facebook répond en partie à cette problématique grâce aux outils viraux mis à disposition par son API.

Le jeu « saute dans ton jean », utilise parfaitement ses outils pour atteindre la diffusion de proche en proche permise par la plate forme.

  • Le like : Ce petit bouton, qui parait pourtant si simple est l’objectif principal d’une opération marketing sur le réseau social. Aujourd’hui, plus de 95% des interactions se font via le neews feed des utilisateurs et capter un prospect c’est le faire cliquer sur le like, ou l’y obliger gentillement, bien sur. C’est le choix pour ce jeu qui ne peut pas être joué sans un like préalable. C’est un choix un peu intrusif, qui aurait pu être remplacé par une landing tab sur la page fan mais sur le fond, c’est parfait.

  • Les high scores : Encore un outil évidement bien adapté par les développeurs qui connaissent bien le système déjà intégré dans tous ces jeux. On peut y voir le classement des amis et le général, évidement, mais pas si simple à mettre en place.
  • Les notifications sur le wall : Partout présentes (ami battu, meilleur score). Intéressant comme elles ont été intégrées comme si le jeu n’était pas publicitaire pour jouer la carte de la viralité un maximum, et amener doucement les amis de mes amis à jouer et au like.
  • La collecte d’emails : Très légère, vraiment pas dissuasif, au moment de l’annonce du résultat, ce qui à mon avis va un peu nuire à la performance. La marque a fait le choix de collecter par l’inscription plutôt que d’utiliser l’API Facebook au moment de la demande de permission. C’est plus respectueux du joueur, à savoir si la conversion va être bonne. Je laisse les responsables nous dire ça en commentaire s’ils le veulent bien 😉

En conclusion, SAUTE DANS TON JEAN est un vrai jeu social. Son aspect publicitaire est léger et tout est fait pour jouer à fond la carte de la viralité et la diffusion de proche en proche. Un belle référence d’advergame social que la rédaction d’advergame.fr salue !

Les notes marketing :

Puissance : 4/5 si la mayonnaise virale prend !
Conversion/Collecte : 3/5
Affinité à la marque : 2/5
Bonobo peut présent dans le scénario

Temps d’exposition : 2/5
Image de marque : 2/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Une marque bien intégrée dans un advergame est elle une marque discrète ?

Majin and the Forsaken Kingdom sur Facebook

Majin and the Forsaken Kingdom sur Facebook

Cet advergame sur Facebook, créé par Virtuadz a été lancé hier pour soutenir la promotion du jeu console éponyme.

Majin and the Forsaken Kingdom est un jeu qui sortira le 26 novembre sur Xbox360 et PS3. Jeu assez exceptionnel pour la qualité des visuels et l’univers féérique qui s’en dégage, Namco Bandai (les éditeurs) a cherché à le promouvoir sur Facebook car la cible est plus que représentée sur le réseau : je n’apprends rien à personne je pense.

Nous (Virtuadz) avons d’abord du adapter l’esprit du jeu avec les contraintes techniques du développement Web, on ne peut évidement pas reproduire la puissance d’une console avec du flash aussi bien d’un point de vu visuel que de la précision de la physique. Donc avec modestie, il a fallu réadapter le scénario, redesigner les personnages et modifier le gameplay pour offrir à l’utilisateur l’expérience la plus immersive possible et proche de ce qu’on peut éprouver face à sa console. Donner envie d’en savoir plus sur une marque ou un produit c’est bien la l’objectif d’un jeu publicitaire…

Ensuite, le défi a été d’intégrer les outils de partage Facebook a un jeu de plateau, sans être dissuasif ni intrusif, car sur Facebook comme toujours sur Internet, une erreur dans le contenu peut être mortelle… Sur les jeux de gestion, city building et autres restaurants manager la tâche est plus aisée que sur un jeu d’action mais c’est la tout le défis ! Et la solution adoptée a été de proposer aux joueurs de sauver ses amis en danger de mort grâce aux 2 héros : un petit gentil et un gros… gentil aussi. Ensuite on partage son meilleur score, on se moque de ceux qui n’ont pas réussi à vous sauver et on félicite les plus brillants dans le tableau des high scores ! Simple mais efficace…

Pour essayer c’est par ici : http://www.facebook.com/majin.thegame

Alors j’attends vos avis, qu’en pensez vous ? le paris a-t-il été réussi ?

Le trailer magnifique pour les amateurs :

Catégories :Test Étiquettes : ,

Revue de Web du 12 Juillet 2010

Faire une campagne à 3 millions de vues pour 0€ (ou presque) c’est possible ? Oui c’est possible ! La preuve, une marque de maillots de bain Israélienne l’a fait ! Le principe est le suivant : réunir 30 influenceurs (influenceuses dans le cas échéant) dans une villa et les connecter en permanence aux réseaux sociaux pour poster en permanence et lancer des informations. Résultat ? Les ventes ont au moins doublé. via Conseil Marketing.

Et l’utilisation des réseaux sociaux pour promouvoir les marques ne fait que commencer ! Par exemple, Diesel, dont le slogan est « be stupid » a voulu créer un évènement à l’image de son slogan et pourtant, bien loin de l’être ! Voici Facepark, soit facebook en plein air. Farmville, Mafia Wars, walls, poke et friends requests  au rendez-vous. Si vous aussi vous avez raté le buzz, ne ratez pas la vidéo ! via Olivier Mermet

Internet ça fait rêver ! Mais ne rêvez pas trop vite ! C’est pour cela que Microsoft met en place une campagne sous forme d’expérimentation et de camera cachée. Comme ça, on vous prévient des risques associés au net et en même temps, on en profite pour vous vanter Internet Explorer 8. via Korben

Mais Microsoft n’est pas le seul à inventer des trucs chouettes ! Dans une autre optique, James Dyson a associé une motorisation à une paire de chaussures pour en faire le Treadway Mobility. Et ça donne ça : via Seemageek

On attend le prototype final pour une commercialisation !

En revanche, en voilà une qui, pas encore lancée au grand public, rencontre déjà quelques problèmes d’adaptation. Fiducial Eyecare, un organisme Anglais, a déclaré que « 12% des Britanniques ont des problèmes de vision ». Ce qui implique qu’ils ne peuvent voir les effets 3D. Et ce pourcentage est à peu près le même dans dans le monde entier… Donc le cas Nintendo 3 DS est à réétudier… via Begeek

Revue de Web du 1er Juillet 2010

Google se lance dans le Social, ou devrais-je dire, le réseau social. D’après la rumeur, le programme, Google Me, deviendrais un vrai rival de Facebook. Et selon une source plus sérieuse, le projet est bien réel et plusieurs personnes y travaillent. Une opportunité pour Google qui a besoin de créer un vrai réseau pour rassembler ses membres; surtout que Facebook est aujourd’hui en déclin… via  Technotes

Et si Facebook perd de sa popularité ce n’est peut-être pas par hasard… D’abord des problèmes de confidentialité, maintenant des problèmes d’éthique ? Le réseau social aurait « par erreur » supprimé la page Facebook Boycott BP… Maintenant restaurée, la page est accessible et Facebook s’en défend, il s’agirait vraiment d’une erreur. Le système automatique a supprimé la page et le service manuel l’a ré instaurée… Dénonciation de BP ? via TechCrunch

Et quand certains s’engouffrent, d’autres se lancent ! Au tour de Microsoft de se lancer et de s’engouffrer !
Tout d’abord, la marque abandonne la course de son téléphone KIN en Europe en mettant un terme définitif au projet.   Microsoft arrête les frais après avoir dépensé des millions pour se concentrer sur le Windows Phone 7… C’est à dire que le KIN n’a pas vraiment créé le buzz : seulement 500 exemplaires vendus… via Gizmodo

Mais Microsoft se rattrape en annonçant également la sortie prochaine de Windows 8 (on a tout de même 2 ans avant de le voir venir…) Cette prochaine version Windows adoptera un Appstore. Le succès d’Apple dans ce domaine semble attirer les convoitises. Mais Microsoft fait fort en cherchant à intégrer à ce nouveau programme des éléments comme la reconnaissance faciale, le bluetooth 3.0 et USB 3.0. Classe ! via Freeman59

Catégories :Actualité Étiquettes : , , , , ,

Revue de Web du 22 Juin 2010

Sortie cinéma : The Social Network, autrement dit, l’histoire de Facebook et de son créateur : Mark Zuckerberg. Le film est annoncé pour le mois d’Octobre dans les salles américaines. Le but est-il de nous faire apprécier davantage Mark ? Comme le résume très bien le synopsis : « On arrive pas à 500 millions d’amis sans se faire des ennemis ». Avec Jesse Eisenberg et Justin Timberlake. via GuiM

Et si vous allez au ciné pour voir un film en 3D, alors vous ne louperez pas la nouvelle publicité MM’s. Et oui, tout le monde s’adapte aux nouvelles technologies ! Alors pour promouvoir leur produit, Rouge et Jaune envahissent les salles ! Effets garantis ! via BeGeek

Mais laissez-moi vous présenter un nouveau personnage qui fait son entrée sur petit écran, j’ai nommé : Super Crapule ! Alors Super Crapule est un petit garçon, devrais-je dire, un vilain petit garçon, qui télécharge illégalement … Mais heureusement, Super Hadopi est là pour arrêter ce brigand ! Trouvé sur le blog d’un Korben révolté, je vous incite à lire l’article, ça fait réfléchir… Voici la vidéo :

Une autre affaire qui en a révolté plus d’un : Google Street View. Bon, le projet part d’un bon sentiment : vous donner la possibilité de vous balader dans les rues d’une ville étrangère à partir de chez vous, de repérer un chemin ou de regarder un environnement. Mais, la Google car, sur son passage, a pu récolter quelques informations un peu confidentielles… Par exemple, un Finlandais nu sur sa terrasse ou une jeune fille faisant la petite commission derrière une voiture … Et malgré les flous, il a tout de même fallut retirer ces images, ce qui a valut à Google des petits procès… Vous trouverez un top 5 sur Rue89.

Et puisqu’on parle de Google ! Il faut avouer que le géant Américain à l’habitude de nous « vendre du rêve ». Et nous ne sommes pas les seuls ! Je crois bien que les privilégiés sont les employés ! Un site de travail de rêve et des accessoires totalement loufoques et qui donnent plus qu’envie ! Par exemple, l’Energy Pod. Rien de mieux pour faire une petite sieste et vous sentir comme dans un cocon ! Comptez tout de même 8000$. pour en avoir un à la maison. via Geeks are sexy

Revue de Web du 26 Mai 2010

God Bless America ?

Après le 3D et le développement de téléviseurs ou autres supports comme les consoles pour l’accueillir directement chez soi, le Journal du Geek nous révèle la prochaine innovation révolutionnaire : l’écran flexible ! C’est une vrai guerre qui se prépare entre les marques « high tech ». Ainsi on peut voir sur son blog le dépôt de brevet du coréen LG.

Mais pour une visualisation plus réaliste, je vous invite à vous rendre sur le blog de Stephane Gillet qui vous offre une vue de ce que pourrait être le prochain bracelet PC, dessiné par Hiromi Kiriki pour Sony. A bientôt les bracelets électroniques tant vus dans les séries de sciences fiction ou futuristes ?

Moins futuriste mais tout aussi agréable à regarder, c’est une vidéo vue sur Torréfaction pour Macdonald’s. Parce que Macdonald’s sait vous fournir des instants de bonheur intenses, comme lorsque vous étiez petits ! Au moins, le géant Américain a le mérite de vous faire sourire pendant qu’il vous fait grossir. C’est au moins un avantage (de poids ?) !  So, you’re lovin’ it ?

Et en parlant de sociétés Américaine, on peu citer MTV qui se lance dans le casual gaming pour lancer sa nouvelle série télévisée : « The hard times of RJ Berger « . Vous incarnez un adolescent impopulaire et timide qui cherche à s’adresser à la fille populaire de son lycée dans l’espoir de la séduire. Le but est de l’aider à aligner 3 mots. Mais le plus c’est que vous avez aussi la possibilité de construire votre monde et d’interagir avec d’autres personnes. Et plus la série avancera, plus le jeu s’adaptera à cette progression. A découvrir sur Mashable ou sur MTV.com.

Et pour continuer dans la lancée des jeux vidéos, mais surtout de leurs supports, on note la réconciliation entre Facebook et Zynga. Le deux groupes ont su s’accorder (ils n’avaientt pas trop le choix), notamment en terme de monnaie virtuelle. Vous pouvez lire l’article complet sur Jeux vidéos.

Et on fini par une question un peu éthique sur le casting de Prince of Persia qui sort aujourd’hui. Le jeu et le film étant en cours de lancement, mais étant également assez attendu, avec pas mal de publicité autour, certains critiquent supposant un « racial whitewash ». Le tout soulève des questions sur la politique d’Hollywood, p as top. L’article, en anglais, est disponible sur Kotaku.

Catégories :Actualité, Réfléxion Étiquettes : , , , , ,