Archive

Posts Tagged ‘horreur’

Risquez votre vie : allez faire les courses avec Universal Studio

land-of-the-dead.jpg

Titre : Loot and shoot
Adresse : http://www.landofthedeadmovie.net/htdocs/lotd.html
Développeur : Atmosphère pictures
Annonceur : Universal Studio
Année de publication :
2006
Jeux concours : non
Collecte d’informations : non

Pour les joueurs

Je préviens tout de suite, pour les plus jeunes et les plus sensibles d’entre vous, le site et son advergame peuvent heurter. Pour ma part, je suis immunisé à la vue des zombis, tout comme la plupart de ceux qui prennent le métro parisien… Dans ce jeu, vous serez confrontés à une horde de zombis affamés durant vos emplettes. Oui, vous avez bien lu, le principe de cet advergame est de faire ses courses dans un magasin infesté de morts-vivants. Vous devrez faire le plus souvent avec quelques balles pour récupérer des objets (argent, médicaments) et les ramener une fois tous collectés au camion. Si la gestion des minutions est intéressante, elle n’est que peu exploitée, compte tenu du faible nombre de zombis. Graphiquement, le jeu est très bien fait, quoiqu’un peu sombre, avec des animations fluides et des sons convaincants. Son principal problème sera sa durée de vie, augmentée artificiellement par des niveaux qui se suivent, mais se ressemblent finalement beaucoup.

Graphismes : 5/5
Jouabilité : 4/5
Durée de vie : 2/5
Fun : 3/5

Pour les marketeurs

Après avoir testé un advergame de Resident Evil Extinction, nous revoilà, mais avec cette fois le maître en personne. Land of the Dead est le quatrième épisode d’une saga de George A. Romero, débutée en 1968. Les trois premiers épisodes sont « La nuit des morts vivants » ; « Zombie » (1978) et « Le jour des morts vivants » (1985). Le cinquième épisode de la saga, intitulé « Diary of the dead » sortira le 25 juin 2008. J’y faisais référence au début de cet article, les morts-vivants servent de métaphore pour parler des problèmes de notre société. Nous trouvons les thèmes du consumérisme pour le second épisode (les zombis ne pensent qu’à consommer et les vivants luttent jusqu’à la mort pour ne pas succomber), mais aussi ceux du racisme dans le premier et ceux du totalitarisme dans le troisième (il est question d’un affrontement entre militaires et scientifiques). Mine de rien, les morts-vivants ont remporté un tel succès que le premier épisode a été présenté le 16 juin 1970 au Museum of Modern Art de New York. Maintenant, personne ne pourra plus me contredire quand je dis que les films de zombis sont subtils.

Puissance : 3/5
Affinité : 4/5
Temps d’exposition : 3/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Lequel des advergames d’horreur préférez-vous ? Ne vous battez pas pour répondre évidement…

Catégories :Buzz Marketing, Divertissement, Par Kevin, Test, Tir Étiquettes : , ,

Un convoi de bonnes idées

resident-evil-extinction.jpg

Titre : Convoy game
Adresse : http://www.sonypictures.com/movies/residentevilextinction/site/
Développeur : Sony pictures
Annonceur : Sony pictures
Année de publication :
2007
Jeux concours : non
Collecte d’informations : oui

Pour les joueurs

Nombreux sont les advergames d’horreur qui sont passés par la case « test ». On a eu droit à des vampires, des infectés, des mutants et même des funky disco zombies… Mais jamais on a encore vu sur advergame.fr un advergame de Resident evil ! Fan de la première heure (j’ai fini le premier épisode à onze ans), je me suis donc empressé de le tester. J’avoue avoir été (forcément) un peu déçu. Non pas que le jeu soit mauvais, seulement il ne va pas au bout de ses idées. On sent que le développeur a eu d’excellentes idées, mais qu’il n’a pas su (ou pas pu) les traduire au niveau du gameplay. Ce dernier se compose de deux phases : l’une en voiture (vue 3/4) et l’autre, arme au point (vue à la première personne). Vous y prenez la place d’un survivant menant un convoi de quatre voitures, dont la vôtre, dans un désert peuplé de zombies. Graphiquement, c’est assez joli, avec l’excellente idée de voir la vue de cockpit des trois antres véhicules. Mais l’illusion de mener un vrai convoi s’achève quand on découvre qu’il n’y a pas vraiment d’interaction possible avec le reste des survivants. Ces phases en véhicule servent en fait de prétexte à des phases de tir. Ces dernières sont répétitives et varient seulement par les armes disponibles. Dommage, j’aurais vraiment voulu pouvoir bouger dans l’espace, éviter les zombies, compter mes balles ou encore gérer les autres véhicules. C’est d’autant plus bête que la gestion du carburant est suggérée (on doit aller le chercher en voiture). Sur le papier en tout cas, ce jeu aurait bien été l’un des meilleurs advergame d’horreur.

Graphismes : 4/5
Jouabilité : 4/5
Durée de vie : 3/5
Fun : 3/5

Pour les marketeurs

La saga Resident Evil est apparue pour la première fois en 1996 et a initié le genre survival-horror ou « Resident-like ». Mais saviez-vous que Resident Evil n’a pas été le premier jeu du genre ? C’est en fait Alone in the dark, sorti en 1992, qui initie les joueurs aux joies de l’horreur vidéo ludique. Si ce dernier s’inspire de H. P. Lovecraft, R. E. prend ses origines des films de George A. Romero, spécialiste des films « buffet à zombie ». Sur tous supports confondus et en comptant les adaptations et autres remakes, on dénombre 32 opus, dont 14 différents. Le cinquième épisode de la série devrait sortir cette année. Quant à une autre adaptation en film, elle est prévue pour 2008. Cependant, ce sera un film en images de synthèses, sans Milla Jovovich. La question est de savoir si ce nouveau film sortira au cinéma ou directement en DVD…

Puissance : 4/5
Affinité : 5/5
Temps d’exposition : 4/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Entre les prochains Resident evil 5 ou Alone In the Dark 5, lequel préférez-vous ?