Transformers

transformers.jpg 

Titre : Capture the Cube
Adresse : http://www.mountaindew.com/capturethecube/
Développeur : PepsiCo, inc.
Annonceur : Pepsi /Dreamworks
Année de publication : 2007
Jeux concours : Non
CRM : Non

Pour les joueurs
Nombreux sont ceux qui attendaient le retour des Transformers avec impatience, non seulement sur grand écran, mais également en jeu vidéo. Capture The Cube avait donc une lourde charge sur les épaules, avant même sa création : combler les attentes des joueurs. Il est vrai qu’au regard de l’arsenal promotionnel déployé par le film, nous étions en droit d’espérer mieux que cet advergame proposé aujourd’hui. Pour le principe, assez original, il s’agit d’un jeu d’infiltration dans lequel vous pouvez échapper au regard des gardes en vous changeant en distributeur de canettes. Un potentiel comique qu’auraient pu exploiter les développeurs, sauf que la réalisation souffre d’ambitions démesurées. L’animation entre deux déplacements est saccadée, la 3D isométrique est assez grossière et les décors sont ternes. A vouloir peaufiner l’image, le gameplay a été eclipsé : de nombreux bugs viennent interférer la jouabilité. Le titre étant assez lent et proposant peu de possibilité, on s’y ennuie vite, et l’envie nous gagne d’abandonner avant même d’avoir complété les 4 niveaux. Qui voudra donc voir un transformer privilégiera le grand écran à ces séquences animées pixellisés, ou fera mieux de s’acheter le jeu vidéo sur Xbox et Playstation 2.

Graphismes : 2/5
Jouabilité : 2/5
Durée de vie : 2/5
Difficulté : 3/5

Pour les marketeurs
Au cœur de la campagne Transform Your Summer, d’une ampleur peu commune et dont les partenaires ne sont nulle autre que Pepsi, Yahoo et Xbox, il est difficile de mesurer la puissance de ce seul advergame qui figure dans les special features du site pepsi/yahoo. On imagine que son principal intérêt commercial réside avant tout dans l’amélioration de la relation entre le joueur, les personnages du film, et la marque de boisson Mountain Dew (puisqu’il s’agit d’une opération de co-branding). Vu la teneur du scénario, on pense à un jeu à destination des plus jeunes. Toutefois, quel enfant voudrait d’un transformer aux allures de méchant, sans autre pouvoir qu’une mutation en distributeurs de canettes Mountain Dew ? L’opération de co-branding, toujours risquée, accuse ici un revers en termes d’affinité avec le joueur. Ce qui est regrettable puisque cela nuit autant aux Transformers (au regard de leur faible nombre de pouvoirs), qu’à Mountain Dew, pour l’association à un robot belliqueux. Personnellement, je ne regarderais plus jamais un distributeur Pepsi comme avant.

Puissance : */5
Affinité : 1/5
Temps d’exposition : 3/5
Image de marque : 2/5

Note Globale :z-plein.gifz-vide.gifz-vide.gifz-vide.gifz-vide.gif

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 07/09/2007 à 18 h 12 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :